Accueil5GLes emplacements des antennes 5G dévoilés

-

Les emplacements des antennes 5G dévoilés

L’ANFR dévoile une carte des emplacements des antennes 5G autorisées à s’allumer sur le territoire.

15 901 sites 5G autorisés en France

La carte de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) dévoile donc 15 901 sites déjà autorisés à émettre un signal 5G en France. Autant dire que les choses avancent à bon train. Cette carte précise par ailleurs les emplacements par fréquences 5G que les opérateurs mobiles peuvent utiliser.

Ainsi, on constate que la bande 700 Mhz est largement déployée, elle qui permet un signal 5G sur de longues distances mais aux débits les plus faibles. Vient ensuite la 5G sur la bande 2100 mhz et enfin la “vraie” 5G sur la bande 3.5 Ghz. Cette dernière est la plus faible car elle nécessite d’installer de nouvelles antennes compatibles avec cette fréquence fraichement acquise par les opérateurs Telecom en France.

Si les dossiers de Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom ont été déposés pour que cette carte puisse voir le jour, il ne faut pas oublier que les opérateurs sont contraints de déposer un dossier de demande d’activation 5G sur chaque commune où ils souhaitent diffuser la 5G. Cette carte donne donc une idée de ce que le réseau 5G peut donner en l’état actuel des sites déployés mais pas de l’état actuel de couverture réseau.

On constate toutefois que ce ne sont pas uniquement les grandes villes qui sont prévues rapidement en terme de couverture 5G, ce qui donnera de l’espoir aux territoires ruraux, souvent oubliés. On dénombre 6 886 communes avec au moins une autorisation de site en 5G.

Carte-Sites-5G-Autorises-1024x906-1-640x566 Les emplacements des antennes 5G dévoilés

Une couverture 5G par Free Mobile conséquente

Au regard de cette carte et des points concernant la 5G sur la bande 700 mhz, Free Mobile est visiblement en position de force car l’opérateur mise justement dans un premier temps sur cette bande de fréquences pour son réseau 5G. Ainsi, au lancement de la 5G chez Free Mobile, le taux de couverture de la population pourrait être bien plus élevés que chez ses concurrents.

Toutefois, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, n’a pas hésité à prendre les devants en déclarant que la 5G sur la bande 700 mhz était de la “fausse 5G” qui ne permettrait pas d’obtenir les débits attendus du réseau 5G sur la bande 3.5 Ghz. Cette guerre de la communication ne fait que commencer et les tests de débits seront là pour en attester… ou pas. Car dans les faits, on peut tout à fait être surpris des résultats selon les conditions de réception du signal.

Si la 5G sur la bande 3.5 Ghz promet les meilleurs débits, c’est aussi une fréquences qui ne porte pas le signal bien loin face à la bande 700 mhz. De ce fait, le débit 5G pourrait rapidement descendre à mesure que l’on s’éloigne du signal, ce qui laissera plus de distance pour la bande 700 mhz. Il faudra donc comparer en situation réelle pour savoir qui a fait le bon choix le temps que les antennes 3.5 Ghz se généralisent à plus grande échelle sur le territoire.

FreeHôte
FreeHôtehttps://www.freeiphone.fr
Passionné par l'aventure iliad, plus particulièrement Free et Free Mobile, je suis également adepte de l'iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUIVEZ-NOUS
FacebookTwitterYouTubeInstagramRSS
BONS PLANS
PROMOS