Avec la puce A14 Bionic et le passage de 4 à 6 Go de ram, l’iPhone 12 Pro surpasse largement les performances de son prédécesseur.

D’abord présentée comme la puce la plus puissante jamais créée par Apple dans le cadre de l’iPad Air 4, la puce A14 Bionic, gravée en 5 nm sera également présente dans toutes les déclinaisons de l’iPhone 12.

Les premiers résultats de tests Benchmark pour le nouvel iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max sont apparus sur Geekbench. Le score indique un gain de performances allant de 20 à 25% selon les conditions d’exécution de la puce A14 Bionic face à la puce A13 de l’iPhone 1 Pro.

L’iPhone 12 Pro atteint le score de 1 597 lorsqu’un seul cœur est sollicité et 4 152 avec l’ensemble de ses cœurs.

iOS 14 sera également mis à jour prochainement afin de corriger les petits bugs de jeunesse de l’iPhone 12 et on pourrait donc voir ce score grimper encore. Apple n’hésite pas à clamer que l’iPhone 12 est le processeur de smartphone le plus rapide du marché et le seul gravé en 5 nm. D’ailleurs, Apple affirme de son côté un gain de 30% par rapport à la génération iPhone 11. C’est donc signe que iOS 14 peut encore améliorer les résultats avec une mise à jour.

N’oublions pas également que le processeur Neural Engine de l’iPhone 12 Pro passe à 16 cœurs, ce qui est le double de la génération précédente. Ajoutons à cela qu’Apple propose pour la première fois 6 Go de ram sur l’iPhone 12 Pro et Pro Max, au lieu des 4 Go pour les autres modèles. Ainsi, la puce A14 Bionic n’est pas à elle seule la responsable de ce bon de performances.

On imagine qu’Apple a préféré simplifier la communication autour des performances et ainsi se targuer d’avoir inventé le plus puissant des processeurs sur smartphone jamais sorti, histoire de montrer sa suprématie en terme de technologie.

Les précommandes débuteront demain à 14 heures en France et les premières livraisons auront lieu dès le 23 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici