Coup dur pour Free Mobile : Orange a mis fin aux négociations concernant la mutualisation de leurs réseaux mobiles 5G.

Alors que tout portait à croire qu’une inévitable négociation aurait lieu entre Orange et Free Mobile sur la 5G, Orange a finalement annoncé mettre fin aux négociations avec Free. Il semblerait qu’Orange ne soit pas en accord sur la qualité du réseau.

Autrement dit, Orange n’est pas convaincu par une mutualisation avec un réseau 5G sur la bande 700 mhz. Orange a déjà pointé du doigt la 5G 700 mhz en la désignant comme une fausse 5G. Et l’annonce de la fin des négociations sur la mutualisation 5G avec Free lui permet d’enfoncer le couteau dans la plaie.

Une divergence de stratégie 5G

Si Orange n’est pas rentré dans les détails, l’opérateur pointe une trop grande différence concernant la stratégie appliquée sur la 5G entre les deux opérateurs Telecom. Orange se concentre sur les fréquences hautes 2100 mhz et 3.5 Ghz afin de proposer le meilleur débit possible. Free Mobile a fait le choix de proposer rapidement une couverture 5G importante mais en misant sur la bande 700 mhz dont le spectre ne permet pas d’obtenir des débits élevés en comparaison de la bande 3.5 Ghz.

Reste à savoir ce que Free Mobile compte faire en terme de fréquences 3.5 Ghz si Orange estime que la stratégie 5G n’est pas la même. En effet, Free Mobile est tout de même second en terme de déploiement des antennes 3.5 Ghz et donc, semble logiquement en mesure de proposer de la 5G de qualité sur le territoire, tout en n’accusant pas de retard de déploiement. Orange laisse penser que sur une echelle plus globale du territoire, Free Mobile pourrait ne pas suivre ou décider de ne pas déployer la 5G 3.5 Ghz à grande echelle.

Pire, Orange s’est exprimé en déclarant que “Orange fait de la qualité de ses réseaux une priorité ” et semble donc supposer que ce n’est pas le cas pour Free Mobile. Voilà donc une situation qui se retourne contre Free Mobile. Alors que la mutualisation des réseaux mobiles 5G entre Orange et Free Mobile semblait inévitable et quasi acquise, Free Mobile va se retrouver seul dans le déploiement de sa 5G avec les coûts de déploiement que cela impose et le temps que cela nécessite pour couvrir le territoire.

Free Mobile avait peut-être pensé qu’annoncer une grande couverture 5G sur le territoire allait faire les yeux doux à Orange et le séduire pour signer un accord de mutualisation. Il semble que Orange ne veuille absolument pas reconnaitre la 5G 700 Mhz comme de la 5G de qualité au regard de cette annonce.

La 5G 700 Mhz a pourtant de sérieux atouts

Quoi qu’en dise Orange, la 5G sur la bande 700 Mhz a plusieurs atouts. Elle permet de couvrir de longues distances avec un site 5G, bien plus longues qu’avec les autres fréquences 5G. Par ailleurs, ces fréquences basses pénètrent mieux dans les bâtiments et donc, offrent la possibilité de disposer de la 5G dans les bâtiments, là où cela devient bien plus difficile avec les fréquences 3.5 Ghz.

Enfin, la 5G permet de désengorger la 4G, ce qui devient, au regard des dires des opérateurs, une nécessité urgente face à la montée des usages et de la consommation des abonnés.

Free Mobile pourrait vite se retrouver en position de faiblesse si SFR et Bouygues Telecom accélèrent leurs déploiements 5G et mutualisent leurs réseaux mobiles.

Article précédentLa Freebox Révolution prochainement compatible avec le répéteur WiFi POP ?
Article suivantXiaomi invente la recharge sans fil à distance. Et la santé ?
Avatar photo
Passionné par l'aventure iliad, plus particulièrement Free et Free Mobile, je suis également adepte de l'iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici