Alors que Free Mobile couvre 99% de la population en 3G, l’opérateur n’a jours pas de réseau 2G pour ses abonnés. L’itinérance est la seule réponse.

Free Mobile est toujours pris au piège

Le contrat d’itinérance 2G/3G a déjà été prolongé entre Orange et Free Mobile. Bien que des paliers successifs de bridage du débit 3G soient en vigueur, ce n’est pas tant sur la 3G que Free Mobile est dans l’impasse mais bien sur la 2G.

En effet, l’opérateur dispose encore de nombreux abonnés équipés d’un téléphone mobile 2G qui ne sont pas intéressés par la data. Profil généralement tourné vers le forfait 2 euros, il n’ont que peu de besoins et se contentent de 2 heures d’appels mais surtout des SMS et MMS illimités.

Si initialement le contrat d’itinérance entre Orange et Free Mobile devait se terminer à la fin de cette année 2022, les deux opérateurs seraient sur le point de s’accorder pour le reconduire et ce, afin de permettre à Free Mobile d’assurer un signal 2G pour ses abonnés. Dans le cas contraire, une partie non négligeable des abonnés Free Mobile n’aurait plus de signal réseau et ne pourrait plus utiliser son forfait mobile.

Déjà renouvelé deux fois et vivement critiqué par Bouygues Telecom et SFR, l’ARCEP devra donner son feu vert à cette nouvelle prolongation. Orange serait ouvert à une telle reconduction étant donné la rentrée d’argent que cela lui profère.

Une 2G déjà prévue pour disparaitre

Mais alors pourquoi Free Mobile voudrait continuer à dépendre d’Orange au lieu d’activer la 2G sur son réseau mobile ? On a d’ailleurs pu constater que l’opérateur avec activé quelques antennes en 2G. Il semblerait, au regard de l’extinction de la 2G en 2025, que le coût de déploiement d’un réseau 2G sur le réseau de Free Mobile ne soit clairement pas avantageux pour si peu de temps. L’opérateur préfère alors ne pas déployer cette technologie obsolète et amenée à être désactivée dans 3 ans.

Evidemment, SFR et Bouygues Telecom fustigent cette situation et estiment que Free Mobile devrait désormais se débrouiller avec ses propres infrastructures, d’autant plus que l’opérateur a 10 ans d’existence maintenant. Mais Free Mobile a été amputé de 2G dès le départ de son lancement et face à cette technologie dont les jours sont comptés, il n’est en effet pas vraiment logique de commencer à la déployer alors qu’elle doit commencer à disparaître.

Dans tous les cas, tous les utilisateurs de téléphones mobiles 2G, quel que soit l’opérateur, devront basculer vers un smartphone à minima 3G en 2025 sans quoi, ils ne pourront plus utiliser la téléphonie mobile…

Article précédentAugmentation Amazon Prime, augmentation Freebox Delta ?
Article suivantiPhone 14 Pro : voici à quoi ressemble l’écran toujours allumé
Avatar photo
Passionné par l'aventure iliad, plus particulièrement Free et Free Mobile, je suis également adepte de l'iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici