Si Free Mobile est le seul opérateur à ne pas avoir fait d’annonce concernant le lancement de son offre 4G, on pourrait croire que l’opérateur est en retard sur ses concurrents. Il n’en est visiblement rien.

Mise à jour : le document de l’ANFR ne précise en effet pas le nombre d’antennes relais actives mais le nombre de sites actifs. Free Mobile a donc plus de sites actifs que SFR et Bouygues Telecom réunis et un de moins qu’Orange. Reste à savoir, en terme de couverture, si Free Mobile fait mieux que SFR…

SFR et Orange se battent pour récolter le plus d’abonnés 4G possible. La 4G c’est bien, mais c’est rare… et seulement quelques villes et donc quelques Français sont en zone de couverture. Autant dire qu’il s’agit de forfaits mobiles qui sont conseillés à ceux qui restent immobiles !

Il faut bien différencier deux choses concernant le déploiement du réseau 4G (tout comme pour les autres réseaux mobiles d’ailleurs) : d’une part on comptabilise les autorisations d’émettre, délivrées par l’ANFR (Agence Nationale de Fréquences) où là Orange, SFR et Bouygues Telecom collectionnent les trophées avec respectivement 562, 456 et 528 autorisations et puis… les antennes réellement activées. Et c’est bien sur ce point que l’on peut faire une remarque notable. Au 1er Avril 2013, l’ANFR constate que Bouygues Telecom n’a aucune antenne relais 4G active sur le territoire. Orange en dispose de 15 et SFR de 8 !

Alors oui Free Mobile fait pâle figure avec ses 14 autorisations mais ces 14 antennes son actives ! Free Mobile dispose donc de plus d’antennes relais 4G actives que Bouygues Telecom et SFR réunis et seulement une de moins que Orange.

Ceci étant, Free Mobile devrait se faire distancer dans les prochaines semaines avec les promesses d’ouverture 4G de ses concurrents mais à l’heure actuelle, Free Mobile na pas à envier quoi que ce soit aux autres. Notons par ailleurs que Orange, SFR et Bouygues Telecom dispose de fréquences 4G dans la bande de fréquences 800 Mhz et que leurs antennes relais pourront couvrir de plus grandes distance, ce qui ne sera pas à l’avantage de Free Mobile qui doit se contenter de sa bande de fréquences 2.6 Ghz, nettement moins porteuse. Il nous est d’avis que Free Mobile prépare tranquillement son réseau 4G et tarde volontairement à demander des autorisations à l’ANFR pour ne pas dévoiler la potentialité de sa couverture 4G. Une fois que l’opérateur s’estimera prêt à déployer la 4G en masse, les demandes d’autorisation seront envoyées en même temps et les antennes relais diffuseront le signal 4G dès l’autorisation donnée.

Il faut savoir qu’une autorisation délivrée est valable 18 mois. Comprenez que dès que l’ANFR donne son feu vert, l’opérateur doit obligatoirement activer l’antenne concernée dans les 18 mois suivant, sous peine de perdre cette autorisation.

antennes_4G_actives

28 Commentaires

  1. je ne peux plus poster sur le forum…
    help, je me deconnecte sans cesse et ne peux plus rien faire… help me please via mail si il le faut pour communiquer car impossible de poster sur le forum
    Merci!

  2. Désoler mais votre interprétation du tableau est très mauvaise.

    L’ARCEP donnent le nombre de ville où il y a au moins une antenne active.
    Si sur une ville il y a 20 antennes actives ça compte pour un alors que s’il y a 20 villes avec une seule antenne active dans chacune ça compte pour 20.

    De plus le réseau Free 4G n’est pas commercialisé, leurs antennes n’ont pour but de test. Bouygues aussi fait des tests avec des antennes 4G sauf que comme ils ne les activent que lors des tests et elles ne comptent pas dans le tableau alors qu’elles seront toutes activent lors du lancement de l’offre Bouygues.

    Enfin même l’addition est fausse: SFR n’a pas que 8 sites mais 8 en 800Mhz + 8 en 2600Mhz soit un total de 16 sites actifs.

    Donc c’est une fausse information.

    Par contre l’info a retenir de ce tableau: on voit que Free n’a que 14 autorisations en tous et pour tous, donc pas de déploiement dans un avenir proche du réseau 4G Free en dehors des 14 villes sélectionnés au contraire des autres opérateurs.

    On voit aussi que les opérateurs développent surtout le 2600Mhz pour le moment car c’est celui qui marchent le mieux dans les villes, le réseau 800Mhz qui est meilleurs a dehors des villes n’est presque pas développer pour le moment ce qui est normal.

  3. Non SFR active le 2600 et 800 sur les mêmes antennes donc ça fait bien 8. C’est toi qui interprète mal le tableau qui est très clair à ce sujet

    • Attendez pour émettre sur les deux fréquences il n’y a que le mat de l’antenne qui est en commun, tous le reste de l’installation est doublé.
      Le mat ce n’est pas ce qu’il coute le plus cher.
      Et c’est a l’avantage des clients qui ont disponible les 2 fréquences qui n’ont pas les mêmes caractéristiques.

      SFR a 8 sites actifs avec peu être 50 antennes par sites.
      L’article donne une fausse information en comparant avec Free qui a 14 antennes en tous pour 14 sites donc 1 par sites.
      Et vous me reprenez a cause des mats qui sont en commun entre le 800 et 2600 ?

      • Vous vous faites une confusion entre le nombre d’agglomération et le nombre d’antennes.

        Pour Orange vous donnez le chiffre 15 et effectivement c’est 15 agglomérations, la preuve:

        http://www.ariase.com/fr/news/media/carte-4g-orange.jpg

        Pourquoi vous dites « antennes » a lieu « d’agglomération » ?
        Orange n’a pas une seule par agglomération.

        Pareil pour SFR, vous donnez le chiffre 8 et effectivement SFR couvre 8 agglomérations, la preuve:

        http://www.zdnet.fr/actualites/4g-sfr-se-lance-a-marseille-39788710.htm

        Il est dit dans cet article que SFR couvre maintenant Marseille en plus de 7 autres villes, donc on a bien le chiffre 8.
        Mais il est ridicule de penser que SFR et Orange n’ont qu’une seule antenne par ville.

        Par contre Free n’a pas d’offre officielle et il est impossible de se connecter aux antennes 4G de Free sauf être technicien ou éventuellement bêta testeur, et dans ces conditions ils n’ont qu’une seule antenne par ville.

        Donc j’en conclus que vous faites de la désinformation.
        Ou alors expliquez vous ?

        • « Votre commentaire est en attente de moderation. »

          Ça ça pour un nom et c’est « censure ».
          Je ne me suis en aucun cas montrer grossier ou insultant, je demandais juste de vous expliquer sur article et j’ai maintenant l’explication que je voulais.

      • je cite l’arcep :

        Concernant les colonnes « en service », il convient de noter que, lorsque les opérateurs mettent en œuvre la 4G par le moyen de modifications techniques sur des stations 2G ou 3G déjà existantes et déjà déclarées en service, cette information n’a pas été répétée.

        Traduction : Quand un site 2G/3G est délcaré actif , et qu il est upgradé en 4G il n’apparait pas dans la colone actif , puisque il ne peut pas etre activé 2 fois .

        La colonne en service ne concerne que les nouveaux sites 4G n’ayant jamais hebergé de 2G/3G d’ou le nombre très faible des 3 opérateurs qui utilisent leur site existants afin d’y rajouter la 4G sauf en cas d’impossibilité de mise a jour d’un site existant impliquant donc la création d’un nouveau site.

        C’est donc le nombre d’antennes déclarées qui est intéressant et non pas la colonne en « service »

      • Expliquez nous plutôt comment fait Orange pour couvrir 50 villes avec 15 antennes si on suit votre super raisonnement Monsieur Freehote

        Ah vous ne pouvez pas !

  4. Tout ça pour de l’hypothetique 4G…
    Sur les villes couvertes, meme si y’a que 10 % de la ville on entendra que c’est couvert. En 2600 4g des que vous allez rentrer quelque part vous verrez plus de 4g. La vrai 4g c pour dans plusieurs années, pas la peine de se precipiter. Maiz ce n’est pas Freehote qui decide de ce qui est dans ce tableau alors pour celui qui veut les soit disant 50 villes couvertes prenaient un abonnement 4g et on en reparle…

    • Je suis d’accord qu’il ne vaut pas se précipiter sur la 4G.
      (Bon il faut attendre un an ou deux pas plus, en parlant de 2600 vous exagérerez de beaucoup…)

      Mais mentir dans le but déprécier la 4G je ne suis pas d’accord.

      Il y a un article qui parle du nombre d’antenne en 4G et on parle donc de l’article et justement l’information de article est fausse.
      Mais l’article ne porte pas sur l’utilité de la 4G donc vous êtes hors sujet.

      • Pour répondre dans l’ordre à votre réponse:

        – Un an ou deux… Ca me semble peu. Pourquoi? Il a fallu combien d’année à la 3G pour s’installer? A l’époque les antennes étaient beaucoup plus faciles à installer qu’aujourd’hui (je veux dire au niveau des autorisations) et la majorité de la 3G est sous fréquence 2100 Mhz. Aujourd’hui la 4G c’est principalement sur du 2600 Mhz (Je rappelle qu’à couverture égal il faut 2 fois plus d’antennes en 2600 qu’en 2100 pour la même couverture). D’ailleurs, quand on se souviens qu’il y a des années Bouygues télécom et son fameux réseau avec « Le son digital » expliquait qu’il fallait 3 fois plus d’antennes que les autres parce que à l’époque c’était le seul à fabriquer un réseau sur les fréquences 1800 Mhz. Du coup je trouve le délai trop court. Et aujourd’hui, à part avec Orange, en mode « indoor » il est difficile d’avoir de la 3G avec SFR ou Bouygues.

        – La 4G sera forcément appréciable mais le prix par rapport au très peu de couverture… Et je me répète mais un débit thérorique de 150 Mbps et un fair use de 2Go (pour le plus petit), cherchons l’erreur…

        – Quand je parle de l’utilité de la 4G, je ne veux pas dire que se ne sera pas appréciable mais entre le surcoût de l’abonnement, le fair-use et le prix du terminal (Mobile de surcroit), je ne pense pas que ça améliore la vie des particuliers comme nous).

        • -Vous avez raison sur la couverture en 2600Mhz il faut plus d’antenne, mais je vous rapelle que les opérateurs ont aussi des licences 4G en 800Mhz et même 1800Mhz dans le cas de Bouygues.

          Pour les autorisations, les opérateurs historiques ont déjà des antennes 3G qu’il faut convertir, donc pas de demande de nouvelles antennes a faire.

          -Pour le prix on s’oriente vers le même prix ou 1€ de plus dans le cas d’Orange.
          Par contre le moment c’est uniquement sur les forfaits haut et moyen de gamme mais ça va évoluer sans doute.

          -Pour les terminaux compatible le renouvelle naturel des téléphones fait qu’on aura tôt ou tard un terminal 4G sans supplément d’investissement.

          • Je suis ok avec vous mais problème:

            – Les fréquences 800 Mhz qui auraient des portées nettement plus longues ne sont pour le moment qu’à l’état expérimental à cause des perturbations liées aux fréquences TNT. Pour Bouygues, le 1800 ne sera autorisé qu’en octobre. Donc pour le moment, uniquement du 2600 Mhz.

            – Nouvelle antenne ou modification, il faut une nouvelle autorisation pour pouvoir émettre en 4G. Ce n’est pas comme quand un opérateur (si je prends Free) modifie pour émettre également en 900 au lieu de 2100 sa 3G, dans ce cas c’est une simple modification.

            – Pour le prix et les terminaux c’est sur 1€ de plus c’est pas la mort, mais toujours ce fair use… Et les terminaux il est sur qu’ils seront naturellement renouvelés avec le temps.

            En revanche, d’autres personnes pourraient mieux en dire que moi mais je pense que plus la fréquence est basse et plus la portée est longue, en revanche je pense que les débits sont moins bon. Quelqu’un peut nous éclairer là-dessus?

  5. Article édité, il s’agit en effet d’autorisations concernant les sites pouvant émettre de la 4G et non du nombre d’antennes, un site pouvant disposer de plusieurs antennes relais.

  6. Loxist,

    Pour le 800Mhz il y a une enquête de l’ARCEP et si elle conclus a des perturbations sur la TNT une autre fréquence sera choisis dans les fréquences basses donc ça revient au même.
    Il peut y avoir aussi un accord entre l’ARCEP et le CSA pour déplacer des fréquences sur la TNT et éviter les perturbations.

    Pour le 1800Mhz, octobre ça rentre dans le délai de un ou deux ans que j’ai donner.

    Pour les antennes il y a deux autorisations:
    -celle de l’ARCEP concerne tous changement de fréquence même pour passer de la 900Mhz au lieu de 2100Mhz il faut une autorisation (qui est une simple formalité du fait que les opérateurs ont une licence) mais il faut le demander quand même. Et la modification d’antenne 3G en 4G rentre dans ce cadre.
    -Et l’autorisation de placer une antenne physique est avec la commune, les riverains et le propriétaire du bâtiment qui abrite l’antenne. Ce sont ces autorisations qui sont difficile a avoir pour les antennes nouvelles.

    Pour le fair use, il a toujours augmenter graduellement depuis le début de la 3G et il augmentera toujours.
    Il y aura peu être au début au moment où le fair use sera juste par rapport a la vitesse de la 4G, mais il faut aussi un temps pour que les habitudes des usagers changent et s’ils utilisent leur mobile comme avant ils utiliseront le même fair use.
    Donc pour moi ça va se mettre naturellement en place petit à petit.

    Pour les débits en fonction de la portée, il est sur qu’on a un meilleur débit a 500m qu’à 2000m mais sur l’expérience qu’on a sur la 3G le débit reste très bon même a bonne distance, sauf à la limite de portée bien sur.
    Par contre la différence sur les fréquences c’est le 800Mhz qui porte loin a mal a rentrer a l’intérieur des bâtiments alors que le 2600Mhz qui porte beaucoup moins loin pénètre bien dans les bâtiments.
    Donc comme les premières antennes sont en principe placer dans des zones a forte population c’est le 2600Mhz qui est privilégier. Le 800Mhz sera surtout utiliser hors zone urbaine.
    Le 1800Mhz fait office de bon compromis entre les deux en plus d’être compatible avec l’iPhone 5, le problème c’est que tous les opérateurs ont déjà des engagements sur leurs fréquences 1800Mhz et du coup seul Bouygues peut l’utiliser pour le moment.

  7. Bonsoir vincent34,

    Merci de m’avoir éclairer sur les autorisations. Je pensais que même si c’etait sur un même site pour la 4G il fallait une autorisation.

    On est d’accord sur le 1800. D’ailleurs strategiquement bouygues est en force la-dessus.

    Pour la suite on verra mais je pense que c’est bouygues qui sortera le mieux son epingle du jeu au final.

  8. Bonsoir Loxist,

    Je suis pas sur que vous n’avez compris, il faut bien une autorisation pour rajouter un émetteur 4G a une antenne déjà existante mais c’est une simple demande qui sera accord sans aucun problème car l’opérateur a déjà une licence officielle en 4G.

    Alors que construire une nouvelle antenne partant de rien il faut des autorisations qui dépasse le cadre de l’ARCEP et c’est là que c’est plus compliquer.

    Pour Bouygues ils se lancent tardivement sur la 4G.
    L’avantage du 1800Mhz pour l’iPhone 5 ils ne vont pas en profiter car un nouvel iPhone sera sortie autour du mois d’octobre et ce nouveau modèle Apple sera surement compatible avec les fréquences français 800Mhz et 2600Mhz (le PDG de SFR l’avait annoncer).
    Et ils vont payer la licence en 1800Mhz beaucoup plus cher que les autres car l’ARCEP a voulu compenser leur avantage sur les autres opérateurs par le coté financier.
    Donc je ne suis pas convaincu qu’ils soient les mieux placer, je les vois juste se maintenir dans leurs rôles de bon outsider.
    Mais ils apportent clairement un plus pour les clients même pour ceux qui ne sont pas chez eux avec une autre vision du déploiement de la 4G.

    • Si, j’ai bien compris le principe.

      A nouvelle antenne c’est une demande d’autorisation tandis que la modification c’est juste informer l’Arcep de la modification (en gros).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici