AccueilForfaits Free MobileFree Mobile à base d'illimité...

-

Free Mobile à base d’illimité…

Xavier Niel a qualifié les offres de Free Mobile comme étant “simple et facilement comparables, à base d’illimité”. Seulement voilà, les sénateurs veulent interdire l’utilisation du terme “illimité” si « une coupure temporaire, une facturation supplémentaire des services ou une dégradation excessive de débits ou de la qualité de service » est appliquée. Les opérateurs mobiles actuels n’hésitent pas à communiquer en affirmant que leurs offres sont illimitées alors qu’aucune ne répond à cette définition. Tous appliquent dans le meilleur des cas un bridage de débit. Si les consommateurs sont habitués à cette communication abusive, il est temps que Free Mobile lance sa campagne publicitaire avant de ne plus pouvoir utiliser le terme illimité…. à moins que l’offre soit réellement une révolution…

Qui a dit que l’illimité était vraiment illimité ? Qu’est-ce que Internet illimité ?

 

Aujourd’hui, tous les forfaits mobiles proposent de l’internet illimité sauf que celui-ci est soumis à un quota. Au delà, soit la DATA est bloquée, soit le débit est terriblement réduit.

 

Frédéric Lefebvre, indique que « le terme « illimité » ne sera plus utilisé à compter du 1er mai 2012 pour les services mobiles dès lors qu’ils comportent des limitations et des restrictions autres que celles qui sont prévues pour des exceptions ciblées. Ainsi, quand une réduction de débit est appliquée au-delà d’un seuil de données échangées, ou quand la voix sur large bande et les groupes de nouvelles sont exclus, l’offre ne sera plus qualifiée d’« Internet illimité » ».

 

Free Mobile s’est engagé à proposer une offre qui permettra tous les usages sans restriction face à un abonnement Internet Fixe, une offre dite de neutralité.

 

L’expression « internet illimité » ne pourra plus être utilisée « si certains usages comme la voix sur large bande (VoIP) ou les « groupes de nouvelles » (newsgroups) sont interdits ou facturés à part ».

 

Free Mobile sera donc en mesure d’utiliser l’expression Internet illimité, car ses engagements répondent à ces précisions, mais le terme “illimite” n’étant soumis à aucune sorte de bridage de débit, la communication sur l’offre va être délicate.

 

Alors, Free Mobile à base d’illimité limité ?

 

Il faut maintenant attendre le vote des députés à l’Assemblée Nationale et constater si le texte conservera les modifications des sénateurs…

 

source : pcinpact
[adfever type=”top-category” value=”114″]
FreeHôte
FreeHôtehttps://www.freeiphone.fr
Passionné par l'aventure iliad, plus particulièrement Free et Free Mobile, je suis également adepte de l'iPhone.
25 Commentaires
  1. Attention, il veulent pas interdire l’utilisation du terme « illimité »
    Mais revoir l’utilisation frauduleuse qu’en fait les opérateur, ainsi les forfaits illimité seront vraiment digne de se nom, ou alors réduit à néant.

  2. Free n’utilise pas le terme illimité. Il utilise plutôt la formulation “inclus” dans le forfait comme c’est le cas pour les appels vers les mobiles depuis la Freebox : “Bénéficiez depuis votre Freebox des appels inclus vers les mobiles de tous les opérateurs nationaux en France métropolitaine !”

  3. C’est exact ! Seulement je fais allusion aux propos de Xavier Niel qui parlait bien de base illimitée.
    On aura surement une formulation du genre :
    – Inclus dans le Forfait Free Mobile :
    Appels vers tous les opérateurs
    SMS/MMS illimités
    Internet

  4. Suffit de regarder tout les différents forfaits qui se disais illimités change de nom ou de dénomination

  5. Le tout est de savoir de quoi ont nous parle, les opérateurs utilisent le terme illimité à tout va pour leurs forfaits illimités, limités en débits après dépassements de tous ordres compris dans le forfait.
    Depuis que les forfaits existent les FAI nous font avaler des couleuvres avec des termes inappropriés mais que le citoyen lambda doit lire quatre à cinq fois avant de comprendre ce qu’il y a écris sur leurs publicités, en France, nous sommes obligés de légiférer pour faire admettre qu’un mot peut porter à confusion dans un texte de communication ! la langue française serai-t-elle trop riche en vocabulaire ? Non, tout est fait pour nous détourner des astérisques et autres petits caractères d’une publicité ou d’un contrat.
    Restons vigilants.

  6. J espére que free va casser le marche mobile et qu il proposera enfin internet en illimité sans jouer avec le mot (illimité )

  7. Free a déjà arrêté d’utiliser le terme illimité. Quand ils ont sortis les appels illimités vers les mobiles ils ont utiliser le terme “inclus” comme ceci: “appel vers les mobiles de tous les opérateurs inclus”

    Il n’y a qu’à vérifier sur leur site ;-)

  8. Qui va rémunéré sofinco pour l’achat des mobiles à crédit. Tout crédit > à 4 mensualités doit faire l’ objet d’ un dossier de crédits ( même pour un taux à 0% loi Lagarde ). Ça veut dire fournir fiche de paie et avis d’imposition donc une offre accessible aux personnes qui ont des revenues confortables

  9. Et bien enfin ils se réveillent ! A noté qu’ils font un vote pour savoir si se foutre de la gueule des clients est légale ou pas ! Pauvre France !!

    Free gagnerait une grosse part de marché en proposant de vrai forfaits illimités, surtout que de plus en plus d’utilisateurs lambda commence à comprendrent ces termes techniques de débits et de bridage !

  10. Je ne pense pas qu’il y est de soucis de ce coté la, à part orange qui va certainement brider un max le débit lorsque les clients Free utiliseront le réseau d’itinérance. Les antennes installées son plus ou moins les mêmes chez tous les concurrents, à part que Free utilisera son propre réseau de Fibre pour transiter les données !

  11. Je ne suis pas certain qu’Orange soit légalement en mesure de brider à son bon vouloir l’itinérance…
    Il faudrait connaitre les détails de l’accord pour en avoir la certitude

  12. Effectivement avec le contrat sous les yeux on serait fixés !

    Mais étant donné qu’il ne se gènent pas avec leurs propres clients ( mon forfait est d’ailleur bridé à 128Kbps en download et chose ironique à 1024 Kbps en up !!), Je ne vois pas pourquoi il se priverait avec leurs futur concurrents direct !

  13. Pour répondre à propos du bridage d’Orange, simplement parce qu’ils n’ont peut-être pas le droit légalement. Je n’ai pas vérifié la loi mais ça paraitrait curieux qu’ils aient le droit de faire ce genre de chose sur un client qui loue leur réseau…

  14. Bonjour a tous! J’habite sur saint etienne et le réseau de free (20815) a complètement disparu je voulais savoir si chez vous aussi ?

  15. Biensur qu’ils ont le droit à partir du moment ou c’est indiqué dans le contrat, mais ceci pourrait être contradictoire :

    – Orange bride son réseau à ses propres clients donc pourquoi fournir une meilleur qualité de service a son futur concurrent ?

    – Orange facture au prorata de la bande passante consommé par Free et la orange débride tout pour se faire un max de tune.

    Le problème est que si orange limite les débits sur son réseau 3G c’est bien qu’il n’est pas capable de supporter des montés en charge importantes.

    je pense qu’il va faut déjà oublier le vrai illimitée ! Cela me fait penser exactement à la même situation que les non dégroupé Free : orange facture à Free la bande passante consommée, et comme par hasard certaines utilisations hors http… sont bridées à 30 Ko/s sauf la nuit !!

    Réponse lors de premiers test de débit !!!

  16. @ Maypeur

    Je ne suis pas si sûr. Avec leurs clients ils font ce qu’ils veulent, avec quelqu’un d’autre qui loue, donc paie, pour utiliser le réseau hum… Pas sûr que soit une clause possible et légale à pouvoir mettre dans un contrat.Tout n’est pas permis, heureusement. (je pourrais donner quelques exemples mais ils ne me viennent pas là et je dois aller déjeuner) Je crois surtout que si cela arrivait ça risquerait d’être une source de conflit entre Free et Orange qui pourrait/risquerait de se terminer au procès si Orange persistait…

  17. L’inconnue, ce sont les termes du contrat entre Free et Orange.
    Mais il y a fort à parier qu’il stipule une valeur maximale de ressource allouée à Free. Un % de bande passante alloué en fonction des capacités de chaque relais. Apres Free est maître de son allocation, si peu de FreeUser se trouvent connecté au relais, le débit sera bon en revanche si le ou les relais sont chargés par un grand nombre d’abonnés à Free (exemples: les gares parisiennes) la limite de la “FreeBandwitch” sera atteinte et Free régulera les débits entre chaque FreeUser ce qui veut dire que ça ramera pour le Data mais que la voix sera toujours disponible..

  18. Defcom, je suis plus d’accord avec ça, oui, qu’avec un “bridage” d’Orange. Ce n’est pas la même chose… Mais cela incite donc Free à couvrir le plus possible de territoire le plus vite possible avec son propre réseau pour éviter ce genre de problème. Ils en sont à plus de 30% maintenant je crois, non? Ça avance vite semble-t’il… :D

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUIVEZ-NOUS
FacebookTwitterYouTubeInstagramRSS
BONS PLANS
PROMOS