A la vitesse où va la technologie, les lunettes à réalité augmentée et le metaverse vont bousculer notre quotidien… et l’iPhone va disparaitre…

Mondes virtuels, parallèles, cryptomonnaie, réalité virtuelle, réalité augmentée et metaverse… l’avenir sera plus digital que jamais. Si l’iPhone a été une révolution en 2007 à sa sortie, les avancées technologiques le poussent à la porte, comme un objet que l’on mettra au fond d’un tiroir et qui prendra la poussière. On s’en remémorera comme d’un outil obsolète qu’on pensait être ce qu’il y avait de mieux et de plus abouti.

iPhone au fond d’un tiroir, place au musée

C’est indéniable, c’est comme ça à chaque fois (coucou génération TamTam). Apple en a évidemment bien conscience et se prépare déjà à l’après iPhone. Et si l’on observe ce vers quoi va la communication aujourd’hui, dans sa forme dématérialisée, il faut se rendre à l’évidence : toujours plus de technologie et de virtuel. Ce n’est pas pour autant qu’il faut voir ces avancées comme un progrès pour l’humanité. Peut-être est-ce une perte de sens naturel ou de fuite vers des mondes codés et inventés afin de ne plus affronter le monde réel d’aujourd’hui, limité par les règles de la société et du capitalisme. On dirait le scénario d’un film de science fiction et pourtant, c’est bien ce vers quoi nous semblons nous diriger.

L’homme semble en effet ne plus vouloir être limité physiquement à force de voir des super héros ou des agents secrets dans les films et les séries, dotés de gadgets issus de l’imagination des scénaristes de science fiction. La limite à nos désirs sera outrageusement franchie dans les mondes virtuels.

Apple Glass : la relève

Google s’y est pourtant essayé il y a quelques années et Microsoft ne relâche pas les efforts avec ses lunettes Hololens. de son côté, la firme de Cupertino avance en silence, ne communique pas sur le sujet ni ne réalise de démonstration de prototype. Comme d’habitude, Apple dévoilera son produits lorsqu’il sera prêt à être commercialisé, c’est à dire, abouti, convaincant, parfaitement fonctionnel et avec un design de très haut niveau. Peu importe le prix !

L’analyste Ming Chi Kuo avance en effet le pronostiques très sérieux de l’abandon de l’iPhone d’ici 10 ans chez Apple. La réalité augmentée, déjà expérimentée par Apple à travers l’iPhone ou l’iPad avec le capteur Lidar, est visiblement la route principale à suivre pour la suite.

Apple devrait d’ailleurs, malgré les rumeurs qui vont en ce sens tous les ans, véritablement présenter ses premières lunettes à réalité augmentée en 2022. Cette première version sera le début d’un long voyage vers le renouveau et l’éloignement de l’iPhone. Le pari semble très risqué mais là encore, l’engouement pour le metaverse bat son plein et semble incontournable, pour le meilleur et pour le pire.

Ming Chi Kuo précise dans son rapport dédié aux investisseurs que “L’objectif d’Apple est de remplacer l’iPhone par la réalité augmentée dans dix ans, ce qui représente la demande de casques de réalité augmentée dépassera au moins un milliard de pièces en dix ans. Le seul fournisseur d’Apple, Unimicron, sera le principal bénéficiaire”.

Apple Glass totalement autonome

Les Apple Glasses permettront de lier réalité augmentée et réalité virtuelle, de manière totalement autonome. Comprenez par là qu’elle ne nécessiteront pas d’iPhone pour se connecter à Internet ou de câble relié à un Mac. C’et en tout cas ce vers quoi Apple semble travailler mais le premier modèle sera-t-il aussi abouti ? Pas certain tout de même.

Selon Ming Chi Kuo, “Si le casque AR est positionné uniquement comme accessoire pour le Mac ou l’iPhone, il ne sera pas propice à la croissance du produit. Un casque de réalité augmentée qui fonctionne de manière indépendante signifie qu’il aura son propre écosystème et offrira l’expérience utilisateur la plus complète et la plus flexible”.

Prêts à rentrer dans la Matrice ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici