Le Gouvernement a imposé aux opérateurs Telecom de couvrir les zones blanches en 4G concernant le territoire Français. Voici la carte en question.

C’est via un arrêté que le Gouvernement a dressé une liste des nouvelles zones que Free Mobile, Bouygues Telecom, SFR et Orange devront couvrir cette année avec un réseau 4G. Sans quoi, les sanctions vont tomber.

Bien que les opérateurs concentrent actuellement leurs forces sur la 5G, toute intervention 5G sur un emplacement d’antenne relais est l’occasion de déployer la 4G. Cependant, même avec la 5G, la priorité reste sur les grandes villes. Dans un premier temps, se concentrer sur les grandes ville permet d’obtenir des taux de couverture de la population plus élevés. Dans la guerre des prix et de la qualité, plus le taux de couverture de la population est élevé, plus le consommateur accorde du crédit à la qualité de son forfait mobile.

Un renouvellement des fréquences 4G sous conditions

Ainsi, le gouvernement montre les dents et impose aux opérateurs Telecom de couvrir de nouvelles zones oubliées en 4G, sans quoi, ils perdent leurs tarifs préférentiels sur le renouvellement des fréquences précédemment acquises. Par cette pression, ils n’ont pas d’autre choix que de s’occuper de zones délibérément oubliées, trop coûteuses à couvrir pour le peu d’utilisateurs.

Carte de France à couvrir en 4G

Le gouvernement liste pas moins de 484 nouvelles zones que les opérateurs devront couvrir cette année. Cela vient s’éditionner aux 600 zones définies en 2018 et 762 en 2019. Rappelons que le New Deal concerne 5000 sites, ce qui montre le travail qu’il faut encore accomplir.

Depuis 2018, ce sont donc 1845 sites sur 5000 qui sont listés comme prioritaires par le Gouvernement.

La liste complète des sites est consultable sur le Journal officiel publié le 27 mai 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici