Le Groupe iliad s’apprête à renforcer son portefeuille de fréquences en obtenant 70 MHz des fréquences 3,4 – 3,8 GHz faisant l’objet de la procédure d’attribution, soit 23% des fréquences disponibles dans le cadre de cette procédure.


A l’issue de la phase d’enchère principale qui se clôture aujourd’hui, le Groupe est lauréat de 2 blocs de 10 MHz pour un montant de 252 millions d’euros, à payer sur 4 ans. Cela s’ajoute au bloc de 50 MHz, pour lequel le Groupe a souscrit aux engagements prévus par le cahier des charges de l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, dont le paiement d’un montant de 350 M€ est étalé sur 15 ans.

Cet investissement, qui s’appuie sur la solidité financière du Groupe iliad, va permettre au Groupe de poursuivre sa croissance sur le marché Mobile en France en lançant prochainement ses offres 5G pour ses 13,4 millions d’abonnés.

Le Groupe bénéficiera en outre, à compter de 2021, d’une extension de son spectre 900 MHz (+2,6 MHz symétrique) et 2.1 GHz (+9,8 MHz symétrique).

Distribution finale des blocs entre opérateurs Telecom

Free Mobile dispose donc de 70 Mhz de fréquences 5G, soit 50 Mhz comme les autres opérateurs mobiles et 2 blocs supplémentaires de 10 Mhz, comme l’avait souhaité l’opérateur dès le début des enchères. Orange passe de 5 à 4 blocs avec un total donc de 90 Mhz, SFR conserve 3 blocs pour un total de 80 Mhz et Bouygues Telecom passe d’un souhait de 3 blocs à deux blocs, soit la même configuration que Free Mobile.

Reste maintenant les enchères de placement sur la bande de fréquences qui débuteront prochainement. Plus les bandes 5G sont au centre du spectre, moins elles sont susceptibles d’être perturbées par des interférences d’autres fréquences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici