En lançant une Freebox intégrant android TV, Free a signé un accord d’interconnexions avec Google. Et YouTube fonctionne bien mieux chez Free Mobile depuis.

Bien évidemment, lancer une Freebox mini 4K sous android TV avec un bridage YouTube n’aurait eu aucun sens. Visiblement, Free se sent satisfait de l’accord trouvé avec Google afin de mettre en place des liens plus efficaces et moins coûteux pour Free concernant la possibilité de regarder des vidéos sur YouTube. Et ça fonctionne tellement bien aujourd’hui que Free n’hésite pas à mettre en avant le fait que les vidéos 4K se chargent sans aucun problème, graal du contenu spécifique à la démonstration technologique de la Freebox mini 4K, première Box 4K en France.

Du coup, ce sont aussi les abonnés Free Mobile qui bénéficient de ces accords d’interconnexion entre les réseaux de Free et de Google. Mais bien entendu, si vous êtes en itinérance Orange , cela ne fonctionnera pas mieux qu’avant.

youtube-free-mobile

En tout cas, pas de problème sur iPhone avec YouTube via une connexion wifi Freebox ou mobile via la 3G et 4G et ça, c’est une bonne nouvelle. Reste qu’il va falloir être encore un peu patient si Free Mobile ne couvre pas votre zone en 3G/4G et si vous n’avez pas de Freebox à proximité pour vous y connecter en wifi.

On aurait pu espérer une meilleure expérience en itinérance Orange au fur et à mesure que le réseau Free Mobile prend une plus grande part d’utilisation concernant les abonnés mais force est de constater qu’il ne s’agit peut-être pas simplement de quota en itinérance, mais aussi de contenu…

Bouygues Telecom, qui a attaqué cet accord d’itinérance avec Free Mobile et Orange , pourra-t-il exiger l’ouverture des vannes sans restriction au regard d’une concurrence qu’il estime déloyale ? Si tel est le cas, Free se retrouverait à devoir payer une facture d’itinérance très coûteuse mais il serait probablement défendu par Orange qui n’a aucun intérêt à fournir la même qualité de services aux abonnés Free Mobile qu’à ses propres abonnés. Orange pourrait alors se défendre en affirmant ne pas pouvoir supporter l’ensemble du trafic sur son réseau mobile, même si l’on en doute.20

Mots clés : , ,