C’est par le constructeur chinois ZTE que revient l’idée d’utiliser les fréquences Wimax pour les réseaux 4G. En effet, ZTE indique que les fréquences Wimax peuvent être facilement mises à disposition du réseau 4G avec la norme TD-LTE, norme qui permettrait d’obtenir des débits de 30 Mb/s tout en augmentant la couverture des antennes de 20% par rapport au Wimax. Ce discours est une excellente nouvelle pour Free Mobile. Voici pourquoi :

La norme 4G retenue est le SD-LTE. Les fréquences Wimax pourraient être utilisées dans la norme TD-LTE. La différence s’opère sur les fréquences utilisées, tout simplement.

Ainsi, tout réseau Wimax existant pourrait être transformé en réseau 4G. Une aubaine pour Free Mobile étant donné qu’iliad possède la seule licence Wimax nationale.

En plus d’être le seul à posséder le droit d’offrir une couverture de la totalité du territoire français, on sait qu’iliad continue le déploiement du Wimax et respecte ses engagements de couverture.

Free Mobile pourrait alors bénéficier d’une couverture 4G plus importante en utilisant ses antennes Wimax et profiterait alors d’une avancée certaine par rapport au déploiement de ses concurrents.

Le réseau des antennes relais 3G de Free Mobile est déjà compatible 4G. Imaginez que l’accord soit donné pour exploiter le Wimax en fréquences 4G… Free Mobile pourrait alors proposer une couverture 4G quasi-nationale.

C’est très certainement ce qu’attend de pied ferme iliad, d’autant plus que cette reconversion des fréquences est prévue quoi qu’il arrive dès mai 2016.

Nous évoquions déjà en décembre 2011 la stratégie probable de Free Mobile sur le réseau 4G.

Tout n’est pas joué… mais presque.

source : zdnet

Mots clés : , , , ,