L’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile en France a perturbé le MVNO Virgin Mobile…

Alors que Virgin Mobile dépassait 2 millions d’abonnés fin 2011, l’arrivée de Free Mobile en janvier 2012 a eu un impact notable sur l’opérateur MVNO. Un an plus tard, Virgin Mobile compte 1.8 millions d’abonnés fin décembre 2012.

Geoffroy Roux de Bézieux, patron du MVNO explique que « Dans ce tsunami, nous avons privilégié notre chiffre d’affaires et nos marges plutôt que la course au nombre de cartes SIM. Une partie de nos clients sont partis chez Free ou chez Lycamobile, Ortel… ».

Avec son forfait 2 euros, Free Mobile a secoué cet opérateur bien plus fortement sur les offres prépayées avec un recul de 37%. Du côté des abonnements, on peut noter une augmentation de 2.8%. Le chiffre d’affaire de Virgin Mobile est même en hausse de 10% !

Le prépayé n’est pas la priorité de l’opérateur : « Nous avons sacrifié nos clients prépayés car Free Mobile communique sur son offre à 2 euros et délaisse son forfait illimité à 19,99 euros sur lequel il rencontre des problèmes de débits avec l’explosion de l’Internet mobile. En attaquant le marché par le bas, il laisse de la place pour nos offres ».

La stratégie de Free Mobile serait donc, selon le patron de Virgin Mobile, de faire progresser les ventes du forfait 2 euros au détriment du forfait illimité…

Il est à noter que Virgin Mobile n’est pas un simple MVNO mais un full MVNO : l’opérateur utilise les réseaux mobiles de Orange et SFR et peut y brancher ses propres équipements directement, contrairement à un MVNO qui se contente de la prestation simple. L’intérêt est de pouvoir dégager de meilleures marges dans le cas des appels entrants d’autre autre opérateur mobile vers ses abonnés.

source

 

Mots clés : , ,