Maxime Lombardini revient sur les excellents résultats sur le 3ème trimestre de Free et Free Mobile dévoilés ce matin.

Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad était l’invité de l’émission Good Morning Business sur BFM radio. Il a commenté les résultats du groupe concernant la partie mobile et adsl et se félicite des résultats.

Il souligne notamment qu’avec des forfaits mobiles illimités accessibles aux plus nombreux grâce à des prix revus à la baisse depuis l’arrivée de Free Mobile ont eu pour effet de faire exploser les consommations. Les Français se restreignaient donc avant, contrairement à ce que certains opérateurs laissaient entendre en affirmant que les Français n’avaient pas besoin de forfaits avec beaucoup d’heures d’appel par exemple.

Ces économies faites par les Français sur les abonnements mobiles ont pour effet de réinjecter plus de 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat dans l’économie Française et, comme il le précise, l’effet positif est là : « Ça crée de l’activité, de l’emploi, ailleurs que dans les télécoms. Le débat sur la destruction d’emploi dans les télécoms me paraît un peu étroit ».

Quant à l’investissement, Free Mobile est l’opérateur qui réinvestit le plus proportionnellement à son chiffre d’affaire : «Nous investissons de manière très volontariste, contrôlée par l’autorité de régulation – l’Arcep – car c’est notre intérêt évident et la seule manière de devenir rentable. Nous ne sommes pas là pour faire de la revente d’itinérance”

Il précise à juste titre que celà pousse également la concurrence à investir, contrairement à ce qui peut être affirmé par certains ministres : “Depuis l’arrivée de Free, c’est la surenchère chez nos concurrents pour savoir qui lancera le premier la 4G, preuve que nous avons un impact positif sur l’investissement”