Si des problèmes de services sont survenus depuis les premières activations de carte SIM sur le réseau Free Mobile, avec plus de deux millions d’abonnés selon certaines estimations, des résiliations ont déjà lieu. Free Mobile doit-il craindre une inversion de tendance et des résiliations en masse à l’image des souscriptions fulgurantes de janvier ? Non, la majorité des abonnés Free Mobile fait confiance à son opérateur et comprend qu’un réseau ne peut pas être totalement stable avec si peu de temps d’existence.

Les abonnés Free Mobile sont également conscients que sans l’arrivée du trublion, les prix n’auraient probablement pas baissé dans la téléphonie mobile comme ce que l’on a pu constater ces deux dernières années.

lefigaro.fr indique que les clients Free Mobile pardonnent les “erreurs de jeunesse” de l’opérateur. Plus de 500 lecteurs du site ont apporté leur témoignage de l’utilisation de leur forfait Free Mobile et si “certains regrettent, la majorité pardonne“.

D’un côté, des abonnés n’ont rencontré aucunes difficultés lors de leur inscription, réception de carte SIM et activation. Ils n’assistent pas spécialement à des coupures de réseau.

D’un autre côté, il y a ceux qui ont attendu leur carte SIM relativement longtemps (au début) et qui n’arrivent pas à effectuer des appels entre 17 et 20 heures chaque soir. Notons également des constatations de débits 3G très bas et instables.

Et pourtant, les abonnés Free Mobile pardonnent à l’opérateur !

L’un écrit : «Quand j’ai choisi de venir chez Free, je savais qu’il y aurait des soucis, mais je fais confiance au professionnalisme de Free pour régler vite ces problèmes» quant un autre répond «À ce prix-là, j’accepte les quelques soucis de réseau».

Il faut dire que pour prendre un abonnement chez Free Mobile, à moins d’habiter près d’un Free Center, il faut souscrire par Internet. Cette procédure est probablement plus à même de séduire des internautes qui connaissent déjà Free via son offre Internet Fixe.

Ensuite, l’internaute aide les membres de sa famille pour procéder à l’inscription et se tient au courant des informations autour de Free Mobile via des sites d’actualité comme Free Mobile iPhone par exemple.

C’est ce même internaute qui connait Free depuis longtemps qui rassurera son entourage et rappellera notamment que le réseau Free Mobile va s’améliorer rapidement.

Reste une part d’abonnés qui ne souhaite pas attendre l’amélioration du service et profite du sans engagement et de la baisse des tarifs de la concurrence pour aller voir ailleurs en résiliant. Elle serait cependant très minoritaire.

Et vous, comment vous situez-vous ?

source

 [adfever type=”top-category” value=”115″]