Plus de 700 millions de cartes SIM dans le monde, soit 25%, sont touchées par une faille de sécurité. Et chez Free Mobile ? Non !

Nous apprenons aujourd’hui selon le cabinet Sécurity Research Labs, que près de 25% des cartes SIM mobiles ont une faille de sécurité permettant une vulnérabilité à l’écoute d’appels, à l’interception de SMS et à l’usurpation d’identité !

La clé de chiffrement DES d’anciennes cartes SIM est alors trouvée après envoi d’un SMS invisible par l’utilisateur du téléphone. Cette clé permet ensuite de s’introduire dans le téléphone de la victime. Une fosi la faille trouvée, elle peut être exploitée immédiatement, de quoi faire peur !

Ce sont maintenant aux opérateurs de moderniser leur chiffrement afin de supprimer cette menace. Ils peuvent aussi envoyer une carte SIM de dernière génération à leurs abonnés, dépourvue de cette faille. Si vous avez une “vieille” carte SIM, demandez en une nouvelle à votre opérateur !

Et chez Free Mobile ? Pas de danger, Free Mobile est arrivée sur le marché de la téléphonie mobile en 2012 et les cartes SIM fabriquées pour l’opérateur ne reposent pas sur ces anciennes cartes SIM où la faille est présente. D’après Univers Freebox, c’est le premier opérateur Français à s’exprimer sur le sujet. On imagine que les autres, présents depuis plus longtemps, doivent procéder à une estimation du nombre d’abonnés confrontés à la situation.

Mots clés : ,