Le gouvernement, via le ministre de l’économie numérique Eric Besson, lance un groupe de travail afin d’évaluer la couverture du territoire en téléphonie mobile. Ce groupe de travail est composé de parlementaires, de représentants de collectivités locales, de ministères, des opérateurs et de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). L’objectif est de mettre fin aux “zone blanches“.

Eric Besson souhaite améliorer la couverture du réseau mobile en France :

« La couverture de nos territoires en réseaux est d’une importance sociale et économique majeure. Ce groupe de travail (…) est chargé de proposer des solutions pour améliorer la couverture mobile du territoire. Notre objectif est la couverture de tous les Français en réseaux numériques fixes et mobiles ».

L’idée est de mettre fin aux zones blanches et ce groupe de travail proposera les modalités d’extension afin de desservir les dernières communes qui ne sont toujours pas couvertes.

De plus, ce groupe constitué va « vérifier la cohérence entre les chiffres de couverture du territoire en téléphonie mobile, fournis par les opérateurs et vérifiés par l’ARCEP, et la couverture réelle. » 

Si Free Mobile est attaqué par ses concurrents sur la couverture de son réseau mobile, cette fois, tous les opérateurs sont concernés par ces mesures.

Un rapport sera remis au gouvernement dès le 16 avril prochain concernant l’avancement des travaux de ce groupe.

On n’a pas fini d’entendre parler de la couverture des réseaux mobiles en France…

[adfever type=”top-category” value=”115″]