Free Mobile a un potentiel de croissance certain avec les abonnements sans engagement qui augmentent de plus en plus.

En lançant une offre sans engagement, Free Mobile a popularisé ce mode de fonctionnement de la téléphonie mobile en France, bien qu’il n’en ait pas été le précurseur. En effet, le parc d’abonnés mobiles est passé de 20 à 33 % quelques mois après le lancement de Free Mobile en janvier 2012.

L’ARCEP montre l’impact de cette prise de conscience d’une certaine liberté sur l’année 2012 :

libreengagement

Ainsi, le régulateur des Telecom indique que la “proportion du nombre de forfaits libres d’engagement a augmenté significativement depuis le début de l’année 2012“. Ah tient, ça correspondrait pas à l’arrivée de Free Mobile ça ? La courbe est assez flagrante sur l’effet Free Mobile.

Et comme les offres similaires à Free Mobile telles que Sosh, RED et B&You prennent également de l’ampleur et sont aussi sans engagement, le pourcentage du sans engagement explose et la tendance ne devrait pas s’inverser en 2013, malgré le pari fait par certains opérateurs mobiles concernant les forfaits 4G.

Voilà de quoi libérer un marché et séduire bon nombre d’abonnés mobiles disposés à rejoindre Free Mobile du jour au lendemain. Mais attention, l’inverse est tout aussi vrai !

Mots clés :