Le distributeur The Phone House pourrait fermer un grand nombre de points de ventes en France et supprimer des postes. Le groupe cherche à assurer sa pérennité dans un contexte de marché bouleversé… 

Il s’agirait de fermer 79 magasins sur 340 et de supprimer 246 postes sur 1300.

La direction du groupe a confié au journal Le Monde qu’il s’agit pour l’instant d’un “projet de réorganisation” qui sera soumis aux représentants du personnel. Les salariés ont été informés le 27 septembre dernier et le président de The Phone House leur a envoyé un mail dans lequel il explique que le “contexte de marché fortement bouleversé en France et au niveau du groupe”.

Il est question de maintenir “la compétitivité de l’entreprise” afin de continuer à “assurer sa pérennité” et pour cela, il faut un“redéploiement stratégique devant permettre de nouveaux investissements indispensables à son développement”.

Dans un marché arrivé à maturité, The Phone House serait confronté à des clients qui possèdent déjà un téléphone mobile et donc, les dépenses de renouvellement auxquelles le groupe doit faire face, sont moins porteuses. De plus en plus d’opérateurs dissocient l’achat du téléphone mobile du forfait et proposent des paiements en plusieurs fois, notamment sans frais dans certains cas.

Internet permet également de réaliser des économies sur l’achat du téléphone mobile et The Phone House est directement touché par ce nouveau mode d’acquisition des terminaux.

Il faut ajouter que les opérateurs mobiles proposent des commissions beaucoup moins rémunératrices à The Phone House en cas de vente de forfaits mobiles.

The Phone House est en pleine réflexion sur le devenir du canal de distribution des téléphones mobiles, ce qui a forcément de quoi affoler la direction du groupe étant donné qu’il s’agit essentiellement des objectifs principaux de l’enseigne.

source : Le Monde