C’est au Sénat que Axelle Lemaire a présenté 3 objectifs afin de permettre une meilleure couverture mobile des zones rurales.

Et oui, dans nos campagnes, il n’est pas toujours facile d’obtenir une bonne qualité de réception mobile. Si en grande partie les appels et SMS passent sans trop de problème, il n’en est pas de même pour les accès Internet mobile par 3G et encore moins en 4G. De ce fait, Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat, propose d’en finir avec les “zones blanches“.

Il faut dire que les opérateurs mobiles ne font pas de grands efforts à couvrir ces zones car elles ne sont pas rentables en terme d’investissement au regard de l’utilisation par les usagers. Il faut prévoir de gros travaux et acheminer le réseau dans des zones reculées, ce qui coûte beaucoup d’argent.

Axelle Lemaire est donc revenue aujourd’hui sur ce point et si aucun calendrier précis n’a été dévoilé, elle propose un premier objectif qui est de couvrir 170 communes de France qui n’ont aucune couverture mobile. Second objectif, il faut redéfinir ce qu’est une zone blanche car actuellement il s’agit de centres-bourgs et non des zones de citoyens habitant plus loin sur des territoires étendus. Cette redéfinition pousserait la zone blanche à ne plus être seulement localisée sur la Mairie mais sur l’ensemble du village, ce qui agrandirait considérablement ce que l’on considère comme une zone blanche mais aussi les investissements de couverture réseau.

Enfin, la secrétaire d’Etat veut s’assurer que les territoires ruraux puissent disposer d’un signal 3G. Cela concerne pas moins de 3900 communes. Les opérateurs mobiles s’étaient engagé à les couvrir à fin 2013 mais c’est loin d’être le cas. Le Gouvernement fixera avec l’ARCEP les modalités permettant cet objectif d’être atteint avec probablement des sanctions à la clé si ce n’est pas le cas.

Elle pointe du doigt la différence entre les cartes de couverture théoriques de l’ARCEP et ce qu’il en est réellement sur le terrain. Le nouveau président de l’ARCEP souhaite à ce sujet redéfinir les indicateurs de couverture mobile afin de mieux coller à la réalité.

Mots clés :