Selon le livre « In The Plex : How Google Thinks » les deux fondateurs de Google auraient demandé à Steve Jobs d’être le PDG de Google et ce dernier aurait refusé.

Aussi incroyable que cela puisse paraître aujourd’hui, Steve Jobs aurait pu être à la tête de Google mais ce dernier a refusé et s’est pleinement donné à Apple, sa firme de prédilection.

On apprend en effet dans le livre qui retrace les relations entre Steve Jobs et Google durant des années que les deux fondateurs de Google voulaient Steve Jobs à la tête de leur entreprise. le premier choix de Sergey Brin et Larry Page s’était donc porté vers celui qui, quelques années plus tard allait leur déclarer une guerre sans merci lorsque Google a présenté le système android, considéré par Jobs comme l’objectif de tuer l’iPhone, rien que ça !

Selon l’histoire, jobs aurait laissé les fondateurs de Google approcher de trop prêt les équipes de recherche  d’Apple et suite à la découverte de Jobs lors d’une visite chez Google que ce dernier préparait son OS mobile avec des fonctionnalités similaires à l’iPhone tel que le “pincer pour zoomer”, Jobs aurait pris soin de bien leur cacher le projet iPad mais… c’était déjà trop tard !

On se demande bien ce que Google serait aujourd’hui devenu avec Steve Jobs à sa tête… et Apple face à un tel combo.

source