Il y a un peu plus de 9 ans, le 18 septembre 2002 plus exactement, le fournisseur d’accès Internet Free annonce son offre Free Haut Débit sur toute la France pour 29.99€ par mois avec Internet illimité, sans frais d’accès, sans location ou achat de modem et sans engagement. Le fournisseur d’accès lance pour la première fois la possibilité de se séparer de l’abonnement France Telecom : le dégroupage total est né. C’est une véritable révolution. Certains concurrents paniquent et ne s’en remettront pas. Le lancement de l’offre Free Mobile fera-t-il le même effet ? Petit rappel de 2002 en vidéo…

En 2002, le prix d’un abonnement ADSL est d’au minimum 45€ par mois pour un débit de 512 kbits auquel il faut rajouter l’abonnement mensuel France Telecom. Vous devez également acheter ou louer un modem et vous engager pour 12 mois. Certains fournisseurs d’accès Internet vous facturent même des frais d’accès à Internet au début de l’abonnement.

A ce moment, les appels illimités vers les fixes n’existent pas, la télévision par IP non plus…

Les fournisseurs d’accès Internet en place sont confiants, l’avenir leur tend les bras :

Mais ce que le PDG d’AOL n’avait pas envisagé comme scénario, c’est l’arrivée d’un nouveau fournisseur d’accès Internet qui a une vision totalement différente de l’accès ADSL et des services associés…

Une équipe de journalistes se rend au siège d’AOL le lendemain de l’annonce pour filmer la réaction du patron d’AOL France. C’est la panique totale… AOL ne s’en remettra pas…

 

La suite de l’histoire, vous la connaissez…

Free Mobile pourrait bien reproduire ce schéma en annonçant un forfait au prix difficilement atteignable par la concurrence et des services innovants rendus possibles grâce à un réseau pensé bien en amont…

Mots clés : , ,