Si l’information venait à se vérifier, SFR attaquerait le contrat d’itinérance entre Free Mobile et Orange devant la commission Européenne. 

Tout est bon pour mettre des battons dans les roues à Free Mobile. En arrivant sur le marché de la téléphonie mobile en France et en instaurant un nouveau standard de prix, les concurrents voient leurs marges diminuer.

Attaqué d’abord sur son taux de couverture puis sur l’impact économique néfaste à l’investissement en passant par les effets sur l’emploi, Bouygues Telecom attaque Free et réclame 100 millions d’euros" href="http://www.freeiphone.fr/bouygues-telecom-attaque-free-et-reclame-100-millions-deuros/" target="_blank">Bouygues Telecom porte plainte pour concurrence déloyale.

C’est au tour de SFR de remettre en cause le contrat d’itinérance entre Orange et Free Mobile, permettant à ce dernier d’utiliser le réseau mobile 3G d’ Orange , là où Free Mobile n’a pas de couverture en propre.

SFR voudrait dénoncer ce contrat d’itinérance car il s’agirait d’une « acquisition de contrôle conjointe de France Télécom sur Free Mobile ».

La commission Européenne se refuse à tout commentaire à ce sujet étant donné que la plainte n’est pas officielle. Du côté de SFR , bouche cousue pour le moment également.

Si cet accord devait être remis en cause et, dans le pire des scénarios, stoppé, Free Mobile pourrait ne pas s’en relever et fortement impacter iliad sur le secteur du fixe.

source : Challenges