Malgré une stratégie bien huilée de Bouygues Telecom, Vivendi a finalement choisi Numericable comme repreneur de SFR .

Ce matin, Arnaud Montebourg laissait entendre qu’il avait eu vent de la décision de Vivendi de choisir Numericable pour la reprise de SFR alors même que la commission d’étude des dossiers n’était pas commencée.

Et visiblement, le ministre avait eu de bons échos : Vivendi a choisi l’offre de rachat de Numericable pour reprendre SFR . Pour Vivendi, l’offre proposée par Numericable est plus pertinente que celle de Bouygues Telecom. C’est chez ce dernier qu’un vent de panique devrait souffler car cette fusion entraine la naissance d’un puissant opérateur Telecom face à un Bouygues Telecom déjà massivement touché par l’arrivée de Free Mobile.

Quant à Free Mobile, le réseau complet de Bouygues Telecom lui passe sous le nez, l’accord de principe ne tenant plus suite à la décision de Vivendi de choisir Numericable. Si Free Mobile peut se frotter les mains en estimant que Numericable/ SFR ne pourra pas faire baisser les prix afin d’essuyer la dette de rachat, il peut également sourire face à la position de Bouygues Telecom dont l’accord de mutualisation pourrait être modifié suite à cette modification. Free Mobile se retrouverait donc toujours bon recruteur face à ses concurrents.

En revanche, les fréquences 2G/3G et 4G lui passent sous le nez et sur ce point, c’est un véritable échec. Il va maintenant falloir investir plus que jamais dans le déploiement de son réseau mobile et décrocher à tout prix une licence 4G 700 Mhz !

Reste que les négociations entre SFR et Numericable dureront en exclusivité 3 semaines. Passé ce délai, on pourrait tout à fait assister à un retournement de situation…

Mots clés : ,