SFR vient d’annoncer avoir perdu 200 000 abonnés sur la période de janvier à février avec l’arrivée de Free Mobile. L’opérateur relativise… c’est 1% de ses clients. Le président de Vivendi, Jean-Bernard Lévy a lancé une petite pique à cette occasion : «Les pouvoirs publics et le régulateur ont tout fait pour aboutir à l’émergence d’un quatrième opérateur mobile et l’opérateur public lui loue son réseau dans des conditions opaques. Dans notre analyse, il y a donc bien entendu un aspect juridique».

Si l’on connais le chiffre exact des pertes de Orange et Bouygues vers Free Mobile, en revanche, SFR n’a pas voulu communiquer ce chiffre…

source AFP

[adfever type=”product” value=”20851686″]

Mots clés : , , ,