En dévoilant hier ses nouvelles offres mobiles, SFR a tranché sur la neutralité du Net. Si tu payes le prix, t’es prioritaire.

Pas certain que cette publicité redore le blason de l’opérateur SFR . Toujours en pleine restructuration et en exerçant des pressions sur ses partenaires en exigeant des ristournes de 30% sur les factures, SFR invente l’Internet Mobile à deux vitesses.

Concrètement, un client qui dispose d’un forfait mobile avec au minimum 15 Go et une facture de 69.99€ par mois aura droit d’être prioritaire concernant l’accès au réseau mobile face… aux autres. Le débit est alors meilleur et permet dans tous les cas (ou presque, selon la couverture réseau), d’accéder à un Internet de meilleure qualité.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens, ils se contenteront de la bande passante restante. Très flou sur le pourquoi du comment, SFR indique que cela n’impactera pas les clients “classiques”. On aimerait bien savoir alors comment les clients prioritaires auront un meilleur accès sans rogner sur les autres. On parle ici des situations telles que les heures de pointes ou la surcharge réseau.

Internet Mobile prioritaire… au secours. Que se passe-t-il chez SFR ? Alors que l’opérateur tranche dans tous les sens pour faire des économies et use des plans de départ et de négociations de fin de contrat à l’amiable, l’opérateur est également lié à Bouygues Telecom sur un accord de mutualisation et développe son réseau 4G très lentement.

Alors que les offres Box et mobiles changent constamment, les abonnés ne s’y retrouvent plus. Certes, il n’y a plus 50 forfaits différents comme avant le lancement de Free Mobile mais l’offre changeant tellement souvent, on a bien du mal à s’y retrouver dans les tarifs SFR et on doit aller vérifier ce qu’il en est constamment. Et lorsque l’on est client, on est visiblement sujets à des augmentations de quelques euros par-ci par-là sans avoir anticipé ce changement de facturation.

Aujourd’hui Internet Mobile prioritaire et demain ? Que SFR propose des services premium, on peut tout à fait le comprendre, mais que la qualité de l’accès au réseau soit différente selon le prix que l’on paye, c’est une ligne très sensible que SFR vient de franchir et il serait grand temps de changer de chemin.

On avait déjà entendu Orange parler d’un accès Internet Fixe à plusieurs vitesses mais l’opérateur n’a pour l’instant pas encore osé franchir le cap. Avec ce premier pas de SFR , espérons que la concurrence n’ira pas sur la même direction !

Mots clés :