C’est Force Ouvrière qui indique cette information : l’opérateur SFR va opérer un plan de restructuration qui menace 1500 à 2000 postes. 

Le syndicat met en lumière le plan de départs volontaires de l’opérateur. Il s’agirait de départs négociés dans le cadre des missions intérimaires ou du non renouvellement de contrat à durée déterminée.

Le syndicat FO qualifie la situation de « catastrophique » et a écrit à  Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. Il souhaite que le Ministre s’empare de la situation de SFR .

Mots clés :