Alors qu’un accord de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom avait été signé, le rachat de SFR par Numericable avait retardé la mise en place. Mais maintenant, c’est parti !

Les deux opérateurs ont en fait signé un avenant au contrat d’origine signé en début d’année. Les choses vont enfin pouvoir prendre forme et se concrétiser sur le terrain après quelque étapes nécessaires à la réalisation : « Il y a beaucoup d’informations sur nos réseaux respectifs que nous avons pu échanger seulement après la signature, et qui ont par conséquent modifié, à la marge, l’architecture du partage. On sait désormais comment placer de façon la plus judicieuse les pylônes pour assurer la bonne couverture et densifier un peu plus le réseau ».

Une société commune sera créée afin de gérer la fusion d’une partie des 2 réseaux mobiles.

Numéricable semble donc favorable à la mise en place rapide de cette mutualisation car l’opérateur en position de force dans cette affaire aurait pu faire trainer le dossier mais il y voit bien un intérêt pour le réseau SFR . On parle en effet de 11500 antennes communes pour une couverture de 57% de la population et 80% du territoire.

Les 2 opérateurs vont pour cela démonter près de 7000 antennes relais afin de réduire les coûts d’entretien et éviter les doublons inutiles. Sur ce point, au lieu de les démonter, Free Mobile pourrait se porter acquéreur de ces antennes relais mais pour l’instant, rien n’indique que cette proposition sera faite à iliad ni si la maison mère de Free est intéressée. C’est dommage…

source : Les Echos

Mots clés : ,