C’est ce vendredi que SFR et Bouygues Telecom pourraient bien signer la mutualisation de leurs réseaux mobiles.

Suite à leurs discussions écartant au passage Free Mobile qui souhaitait être invité à la table, SFR et Bouygues Telecom seraient sur le point de signer leur accord de mutualisation. L’idée de ce réseau unique afin de résister à la baisse des prix pourrait créer une force majeure pour les 2 opérateurs face au réseau d’ Orange et à la montée en force des recrutements de Free Mobile.

Et si Orange souhaite continuer à faire cavalier seul, Free Mobile pourrait bien être fragilisé en restant à l’écart, Bouygues Telecom" href="http://www.freeiphone.fr/maxime-lombardini-repond-au-courrier-de-bouygues-telecom/" target="_blank">ce que ne manque pas de souligner Maxime Lombardini dans sa lettre adressée au PDG de Bouygues Telecom. D’ailleurs Maxime Lombardini est clair sur la vision d’untel rapprochement : “Le fait que ces deux opérateurs cherchent à mettre en commun leurs réseaux, pour ce que nous en savons, sur 80 à 90% du territoire n’est pas neutre. C’est la fin de la concurrence par les infrastructures et une forme d’itinérance qui ne dit pas son nom. Nous ne voulons pas gêner Bouygues et SFR dans leurs discussions, mais nous ne voulons pas non plus être exclus pour de mauvaises raisons. La mutualisation peut déséquilibrer le marché si elle laisse un acteur de côté”.

Reste à savoir comment l’ARCEP va accueillir cette nouvelle et si Free Mobile sera définitivement écarté de cette mutualisation. Dans ce cas, si Orange ne se rapproche pas de Free Mobile, le dernier entrant pourrait être dans une situation bien délicate face à ce genre de mutualisation…