Afin de s’assurer que ceux qui ont opté il y a quelques jours pour le forfait 20 Go de data à 9.99€ n’aillent pas chez la concurrence, RED leur applique la réduction à 3.99€ par mois.

Tout est bien ficelé chez SFR face à la promotion de Free Mobile et son forfait illimité 50 Go de data 4G à 3.99€ sur vente privée. Non seulement RED propose aussi aujourd’hui un forfait mobile illimité avec 20 Go de data à 3.99€ mais la maison mère Altice qui détient Virgin Mobile a lancé la même promotion chez ce dernier.

Et pour ne pas voir partir les abonnés qui ont souscrit la semaine dernière à la promotion du forfait à 9.99€ par mois, RED leur a envoyé un SMS pour les informer que leur forfait mobile passait de 9.99€ à 3.99€ par mois pendant les 11 prochains mois. Voilà de quoi dissuader ceux qui avaient opté pour ce forfait de porter leur numéro une nouvelle fois vers l’offre de Free Mobile.

RED contrecarre Free Mobile

C’est donc un véritable verrouillage de la part de RED face à Free Mobile, qui semble désormais adopter la stratégie de contrecarrer systématiquement Free dans ses offres promotionnelles. En effet, dès que Free a proposé sa Freebox à 1.99€ par mois sur vente privée, là aussi SFR a décidé de proposer la SFR Box et la Virgin Box à 1.99€ par mois.

Le combat est à son plus haut stade depuis le lancement de Free Mobile et il semble désormais que cette stratégie de promotions à tout va montre ses limites. Les opérateurs Telecom devront réfléchir à une autre manière de séduire leurs potentiels nouveaux clients car, au stade des promotions ayant lieu toute l’année, le risque est de voir les consommateurs attendre sagement des prix cassés avant de passer d’un opérateur à un autre.

Et à ce prix, difficile de croire que l’abonné rapporte de l’argent. Le pari est qu’il reste une fois la promotion terminée. Pari risqué étant donné le caractère sans engagement de ces offres…

Reste maintenant à savoir comment les opérateurs Telecom vont envisager une nouvelle stratégie basé sur autre chose que des prix cassés et comment les consommateurs vont réagir…

Mots clés : , ,