Les enchères pour les fréquences 700 mhz sont terminées et les bandes de spectres attribuées. Voici le moment de faire le point sur la situation des opérateurs mobiles.

Une première série d’enchères concernant la bande 700 mhz consistait à récupérer du spectre avec des blocs de 5 mhz chacun. Free Mobile a récupéré 2 blocs, soit 10 mhz de spectre dans la bande 700 mhz. L’opérateur mobile pouvait prétendre à 15 Mhz maximum en raison de son arrivée tardive sur le marché et de ses lacunes en fréquences par rapport à ses concurrents.

Puis, une autre enchère consistait à choisir son positionnement dans cette bande. Plus la fréquence est basse, plus le signal porte loin et pénètre dans les bâtiments. L’ARCEP a donné le résultat final du positionnement des opérateurs :

positionnement700arcep

Si tous les opérateurs mobiles ont donc remporté des fréquences 700 mhz, seuls Orange et Free Mobile disposent de 10 mhz de spectre quand SFR et Bouygues Telecom récupère 5 mhz de spectre chacun. On constatera au passage que Bouygues Telecom compte bien durer dans la téléphonie mobile et que l’achat de ces fréquences laisse bien penser que l’opérateur veut rester dans la course et non vendre ses activités.

Il faut savoir qu’en plus des enchères pour les blocs de fréquences et celles concernant le positionnement sur celles-ci, les opérateurs mobiles devront verser 1% du chiffre d’affaire généré par l’utilisation de ces fréquences à l’Etat. Ils pourront payer l’achat des fréquences en quatre fois, échelonné jusqu’en 2018.

Positionnement sur les fréquences mobiles

Il faudra attendre le 26 mai 2016, date à laquelle Free Mobile récupérera 10 mhz de spectre supplémentaire dans la bande 1800 mhz, afin de valider la répartition exacte des fréquences et spectres de tous les opérateurs mobile en France. Ce tableau ne devrait pas bouger pour un bon moment.

700mhz

On constate donc que Free Mobile est présent sur toutes les fréquences, excepté la bande 800 mhz.

Mots clés : , ,