Free livre ses Freebox avec des femtocells, boîtiers permettant de transformer une partie de la connexion Internet fixe en réseau 3G. Quel impact sur le taux d’utilisation en itinérance Orange ?

A la base, la femtocell sert surtout à obtenir un réseau 3G chez soi lorsque le réseau mobile ne délivre pas ce signal à cause de murs trop épais ou d’absence de couverture mobile 3G. Mais Free fournit systématiquement une femtocell avec la Freebox Révolution et certains abonnés la mettent en place quand d’autres ne le font pas pour certaines raisons comme le fait de ne pas vouloir un signal 3G chez soi en permanence.

Si récemment on estimait les connexions Free Mobile à 55% du temps par rapport à l’itinérance Orange , les femtocells n’étaient pas prises en compte et faussaient donc cette estimation. C’est désormais chose faite maintenant avec l’application android Free Mobile Netstat qui prend également en charge la 4G Free Mobile.

Nous devrions donc voir dans quelques jours l’impact des femtocells sur l’itinérance Orange et constater une augmentation des connexions sur le réseau Free Mobile en propre. Pour l’instant, si Free Mobile avoisine 75% de couverture mobile du territoire Français, 55% des abonnés Free Mobile y sont connectés. Attention, ceci est basé sur les utilisateurs de l’application et encore faut-il qu’ils soient géographiquement représentatifs de l’ensemble des abonnés Free Mobile, ce que l’on peut mettre en doute.