L’année 2014 est terminée et 2015 a commencé. Free Mobile peut désormais utiliser les fréquences 1800 mhz. D’autres évolutions arrivent !

C’est depuis hier que Free Mobile est autorisé à utiliser la bande 1800 mhz sur ses sites mobiles afin de proposer un signal 2G, 3G ou 4G. Pour l’instant, les intentions de l’opérateur mobile ne sont pas encore claires.

S’il teste actuellement la 4G+ sur un site, Free Mobile devra proposer un signal 2G afin de se passer de l’itinérance Orange et conserver des abonnés ayant un téléphone mobile uniquement compatible 2G, ce qui est encore grandement le cas concernant le parc des téléphones mobiles en France. Alors, Free Mobile va-t-il utiliser la bande 1800 mhz pour de la 2G, 3G ou 4G/4G+ ? Le mystère persiste mais une chose est certaine, avec cette bande de fréquences, l’étendue du réseau de Free Mobile va pouvoir s’intensifier. Dans un premier temps, Free Mobile dispose d’un spectre de 5 Mhz sur cette bande 1800 mhz mais il pourra récupérer 10 mhz supplémentaires dans les mois à venir.

On a pu constater que de nombreux sites 4G ont été activés à la veille de Noël et que l’opérateur est très confiant concernant le respect du taux de couverture de 75% de la population qui devra être atteint au 10 janvier prochain. Il semblerait même selon Xavier Niel que ce taux de 75% sera dépassé, confirmant alors l’avancée de l’opérateur sur ses objectifs de couverture de la population. la 4G ne sera pas en reste et iliad visait 50% de la population en 4G à fin 2014. Là aussi, le réseau 4G de Free Mobile devrait s’étendre rapidement en 2015, l’enjeu du très haut débit mobile étant stratégique pour les opérateurs mobiles.

Le Pass Destination qui était resté en hibernation a accueilli le Royaume-Uni et l’Espagne en décembre et la liste des pays va continuer à augmenter tout au long de l’année 2015. Si la concurrence a décidé d’intégrer toute l’Europe, Free Mobile préfère distiller les pays et ainsi rester sur la scène médiatique à chaque annonce de l’intégration d’un nouveau pays en illimité dans son offre… et ça marche, le buzz fait effet.

Par ailleurs, si Xavier Niel a racheté Monaco Telecom et Orange Suisse, on ne sait pas si Free Mobile pourra en tirer des avantages à ce stade. Monaco Telecom serait considéré comme une zone de test technologique en situation réelle. Des technologies propres à iliad seront-elles d’abord testées sur le réseau de Monaco Telecom avant de débarquer sur le réseau Free Mobile ? Mystère.

Xavier Niel a quelque chose de lourd à présenter sur la partie mobile. En effet, il expliquait en novembre 2014 à la radio qu’entre février et août 2015, une présentation spéciale avec annonce sous forme de keynote serait mise en place, avouant que “sur le mobile, on s’est vraiment endormi ” et donnant donc le sentiment que quelque chose d’énorme arrive chez Free Mobile cette année. Est-ce l’arrivée de la data illimitée sur le réseau Free Mobile ou une baisse de prix ? Là encore, mystère.

Free Mobile se tournera également vers les fréquences 700 mhz dont les enchères débuteront en décembre 2015. S’il faudra attendre quasiment un an, Free Mobile sait qu’il doit absolument remporter ces enchères afin de disposer de fréquences mobiles lui permettant de proposer des débits 4G très élevés tout en pouvant supporter une bande passante à la hauteur du nombre d’abonnés qui augmente constamment, ainsi que les usages des utilisateurs d’Internet Mobile.

Fin 2015, la fin des frais de roaming en Europe devrait enfin être appliquée, présageant donc de l’illimité sur le forfait Free Mobile dans toute l’Europe et peut-être même d’ici là dans des pays en dehors de la zone Europe.

Du côté de Free, ce n’est pas une mais deux nouvelles Freebox qui devraient être dévoilées avec là encore, une keynote pour la Freebox qui viendra surpasser l’actuelle Freebox Révolution.

Bref, 2015 s’annonce encore comme une année très intense dans le monde des Telecom en France et Free Mobile a visiblement déjà tracé sa route avec de quoi faire parler encore et encore…

Mots clés : , ,