On sait qu’iliad travaille avec la société Node-H pour sa solution de femto 3G Freebox. Bonne nouvelle, Node-H officialise sa femto 4G avec la puce Broadcom BCM61750.

Dans la vidéo suivante, Node-H montre sa femtocell 4G LTE équipée de la puce Broadcom BCM61750 qui permet des débits jusqu’à 150 mégabit/s en download et 50 mégabit/s en upload, fonctionnant sur un spectre de fréquence; de 20Mhz MIMO.

On remarque cependant qu’avec un iPad mini 4G, les débits sont de l’ordre de 60 mégabit/s en donwload et 4.5 mégabit/s en upload avec un ping de 26 ms. Ceci étant, cette solution est bien plus efficace en terme de débit que la femtocell 3G de la Freebox Révolution (déjà en collaboration avec iliad et Node-H). En même temps, le VDSL2 n’est pas encore déployé et les lignes ADSL en pourraient pas exploiter de tels débits. Par contre, en fibre optique, cette femtocell 4G sera un moyen pour Free Mobile de soulager son réseau d’antennes relais et pourra accueillir un plus grand nombre de connexions simultanées.

On peut donc raisonnablement penser que la prochaine Freebox sera équipée de série avec la puce Broadcom BCM61750 afin de délivrer un signal 4G pour les abonnés Free Mobile. Cela reviendrait moins cher à Free d’intégrer la puce directement que de développer un module 4G à insérer dans la Freebox comme actuellement. Par ailleurs, il n’y aurait pas de frais supplémentaire pour l’abonné concernant l’envoi de la femtocell. Autre intérêt, cette nouvelle puce peut aussi délivrer un signal 3G.

Une autre vidéo montre l’utilisation de cette puce chez Radisys. On y voit 16 Samsung Galaxy S4 fonctionner en simultané avec des débits convaincants :

source