Il semblerait qu’après les professionnels, Bouygues Telecom prépare une Bbox 4G pour le grand public dans le plus grand secret.

Et si Free n’était pas le premier sur le coup concernant une Box 4G ? Il nous semble tellement évident qu’une Box 4G verra le jour pou le grand public que l’on pouvait s’attendre à une telle évolution du côté de la Freebox. En effet, si Free compte couvrir près de 50% de la population d’ici la fin de l’année, l’opérateur pourrait proposer une Freebox au même tarif en passant par la 4G et en proposant des débits similaires et mêmes supérieurs à l’ADSL au foyers et ce, en se passant de la location à la boucle locale de France Telecom. Pas de raccordement et donc une solution prête à fonctionner dès réception de la Box sans ouverture ou construction de ligne. Au passage, l’opérateur économise près de 9€ de location de boucle locale par ligne.

Mais si Bouygues Telecom propose déjà cette solution au monde professionnel et non Free qui vise le grand public, Le Figaro affirme que Bouygues Telecom teste actuellement une Bbox 4G pour le grand public. L’opérateur dément pourtant cette information tout en indiquant que l’idée est bonne, surtout pour les zones rurales et les résidences secondaires par exemple. On en parlait déjà dans cet article, une Freebox nomade à emporter partout serait une excellente idée.

Cette convergence des réseaux fixes et mobile prend tout son sens, notamment parce que les réseaux 4G reposent sur des technologies tout IP et que finalement, seul le type de connexion change, pas la gestion réseau.

Bien entendu, se pose alors la question de l’illimité. Les opérateurs réseaux sont-ils capables de proposer de la 4G en illimité tel que ce que nous connaissons avec l’ADSL ou la fibre ? Ne sera-t-il pas question alors de ne proposer ces Box 4G qu’en zones rurales où les habitations sont très éloignées des répartiteurs téléphoniques ou tout simplement parce qu’aucun opérateur ne veut investir dans un réseau fixe pour si peu de rentabilité ? Et si tel est le cas, proposer de l’illimité dans des zones bien précises à faible densité de population peut être une équation équilibrée assurant des débits élevés et un trafic fluide. Dans les grandes villes, la situation n’est pas la même et les opérateurs devraient préférer le déploiement de la fibre optique, notamment parce que les débits peuvent atteindre le Gigabit quand la 4G n’en est qu’à 300 Mbps et pénètre mal dans les bâtiments en fonction des fréquences utilisées.

Face aux possibilités offertes avec une connexion satellite et une parabole disgracieuse, la Box 4G semble être un bon compromis. Et si Bouygues Telecom dément l’information, cela n’empêche pas l’opérateur de donner son avis sur la question : «Une telle box serait un complément cohérent à un réseau fixe. Elle pourrait être destinée à des sites très particuliers, à des résidences secondaires, des camping-cars…». Intéressant pour un opérateur qui dément un tel intérêt pour cette technologie et cette utilisation.

Lorsque Xavier Niel parle de 50% de marge sur un forfait mobile à 19.99€, ne serait-il pas intéressé par une marge encore plus importante avec une Freebox 4G et un abonnement à 29.99€ ?

Enfin, le Figaro indique qu’ Orange aussi travaillerait sur une LiveBox 4G. Alors Free, on reste en retrait ou on dégaine avant les autres ?

Mots clés : ,