Repéré par plusieurs pro de la sécurité informatique, un virus spécifique aux produits Apple aurait infiltré plus de 500 000 ordinateurs de la Pomme. Ce cheval de Troie nommé BackDoor.Flashback permettrait de capter des données sensibles tels que mots de passes et coordonnées bancaires. Le directeur du renseignement sur les attaques informatiques de McAfee indique que Tout ce que les [pirates] ont appris en attaquant le monde des PC commence à se transférer vers le monde des Mac”. Une nouvelle ère du vers contre la Pomme s’annonce-t-elle ?

Ce virus a été concocté spécialement pour contourner la sécurité du système MAC OS.

Les machines touchées, plus de 500 000, seraient principalement situées aux Etats-Unis et Canada… pour le moment.

On retiendra de cette affaire que si les Mac Addicts affirment qu’il n’y a pas besoin d’antivirus sur un Mac, c’est peut-être à force d’avoir entendu cet argument commercial qui ne tient plus la route aujourd’hui. Apple ne s’est d’ailleurs pas encore prononcé sur cette affaire.

Comment se transmet ce virus ?

Il semblerait que le pirate informatique trompe l’utilisateur en lui demandant de mettre à jour une fausse version de Adobe Flash, dans le cas de visionnage de vidéos.

Si les Mac commencent aujourd’hui à être touchés, c’est notamment parce que les pirates informatiques ont bien pris en compte le décollage des ventes et donc, un impact plus important qu’avant sur les cibles potentielles.

source : lemonde.fr

 

Mots clés : , ,