L’idée d’un accord d’itinérance 4G entre Orange et Free Mobile semble bien maigre au regard du discours de Stéphane Richard.

Si Orange et Free Mobile sont partenaires dans la téléphonie mobile avec un accord d’itinérance 3G afin que Free Mobile puisse disposer d’une couverture réseau 3G nationale en attendant de construire son propre réseau mobile, le patron d’ Orange , Stéphane Richard, semble agacé par le lancement de la 4G à moins de 20 euros par mois chez Free Mobile et ne compte pas aider le dernier entrant sur ce point.

La réponse d’ Orange face à l’arrivée fracassante (comme toujours) de Free mobile sur la 4G est d’inclure la 4G dans son forfait Sosh en janvier 2014. Alors même que Orange disait réserver la 4G à ses forfaits classiques, le récent lancement de la G chez Free Mobile a eu un effet raz de marée avec la réplique de B&You puis celle de Sosh. On attend la réponse de RED qui n’aura pas d’autre choix que de suivre la troupe menée par Xavier Niel.

Il semblerait bien que les relations entre Xaviel Niel et Stéphane Richard soient un peu plus tendues depuis le lancement de la 4G Free Mobile. Stéphane Richard menace carrément de ne pas renouveler l’accord d’itinérance 3G. Et pour Orange , concernant un éventuel accord d’itinérance 4G avec Free Mobile, “il n’est pas question de signer un tel accord“.

De toute façon, Free Mobile ne semble pas vouloir signer d’accord d’itinérance 4G avec un autre opérateur mobile et préfère se concentrer sur son propre réseau via le déploiement et l’activation de ses sites 4G. L’opérateur compte également sur le refarming des fréquences 1800 Mhz et la possible mise aux enchères des fréquences 700 Mhz afin de disposer d’un attirail lui permettant de faire cavalier seul.

source : Les Echos

Mots clés : , ,