M6 n’a reçu aucune pression de la part d’iliad, la maison mère de Free Mobile. Face à cette polémique grandissante, le groupe s’est justifié à plusieurs reprises pour expliquer le choix de ne pas diffuser le reportage.

Premièrement, Emilie Piétrini, la Directrice de la Communication du groupe M6 a été interrogée par Challenges :

« Je tiens d’abord à insister de la manière la plus claire que nous n’avons reçu aucune pression de quelque nature que soit, et de qui que ce soit. Je tiens à ce que ce soit très clair : il n’y a pas eu d’intervention. Quant au reportage lui-même, il se trouve que M6 commercialise l’offre “M6 Mobile” : il ne nous était donc pas possible d’être à la fois “juge et partie”, et c’est la raison pour laquelle nous avons choisi, non pas de déprogrammer le reportage, puisqu’il n’a jamais été programmé, mais de ne pas le diffuser. »

C’est ensuite au producteur du reportage d’apporter des justifications : Vincent Regnier, dément complètement les pressions. Il explique d’ailleurs qu’il ne s’agit pas du tout d’un reportage sur Free Mobile mais sur la guerre des forfaits. La raison est simple : éviter tout conflit d’intérêt avec l’offre M6 Mobile.

Vous pouvez écouter son intervention dans l’émission de Morandini à cette adresse.

Beaucoup de bruit pour rien donc.

 

Mots clés : ,