Depuis hier, les serveurs d’Apple semblent avoir des difficultés à acheminer les iMessage, ces SMS gratuits envoyés entre utilisateurs de iPhone/iPad et plus récemment de Mac OSX Mountain Lion. Les opérateurs mobiles ne sont pas les responsables.

S.O.S. iMessage

La bonne blague…

Alors que Apple remettait en question la faille trouvée sur la gestion des SMS de l’iPhone, il se ventait de son système iMessage. Mais depuis hier, rien ne va plus…

Si votre correspondant n’a pas reçu votre SMS, inutile d’appeler l’assistance téléphonique de votre opérateur mobile, ce n’est pas de son côté que le problème se pose.

Non, depuis hier, les serveurs d’Apple ne parviennent pas à distribuer tous les iMessages. Si votre message n’a pas été reçu par votre contact, vérifiez d’abord s’il a été envoyé en iMessage ou non avant d’en vouloir à votre opérateur mobile.

Cette “panne” qui impacte les utilisateurs de iMessage du monde entier (mais pas tous, il n’y a pas de règle à priori pour l’instant), fait mauvaise impression après les propos tenus par Apple au sujet de la faille du protocole SMS qui n’en est en fait pas une. C’est bien Apple et son iOS qui détiennent cette faille et en aucun cas le protocole SMS.

Cela n’a pas empêché Apple de déclarer :

Apple prend la sécurité très au sérieux. Lorsque vous utilisez iMessage à la place des SMS, les adresses sont vérifiées, ce qui protège contre ces formes d’attaques de spoofing. Une des limitations du SMS est qu’il permet aux messages d’être envoyés avec des adresses falsifiées à n’importe quel téléphone, donc nous pressons les consommateurs d’être très prudents s’ils sont redirigés vers un site web ou une adresse inconnus par SMS.

Plus sécurisé que le protocole SMS certes, mais aussi efficace ?

Si ce phénomène impacte moins les iMessages envoyés par WiFi, ils peuvent également ne pas arriver au destinataire. Les témoignages sur Twitter sont nombreux à ce sujet.

Il est donc conseillé d’envoyer vos messages par SMS en attendant la résolution du problème…

Mots clés : , , ,