L’info n’est pas passée inaperçue. Alors qu’il vient de racheter l’opérateur Cablevision aux Etats-Unis, Patrick Drahi vise désormais le marché du mobile.

Un appétit de géant, de monstre même pour Patrick Drahi et Altice. Succédant les rachats d’opérateurs et du monde de la Presse, deux pieds ont été mis aux Etats-Unis avec le rachat de Suddenlink et Cablevision. Mais Patrick Drahi ne veut pas s’arrêter là et veut arriver sur le marché du mobile.

S’il avoue ne pas vouloir y arriver demain, ça tombe bien car aucun opérateur mobile américain n’est à vendre. Cependant on pense tout de même à T-Mobile US qui était un temps prêt à vendre, iliad ayant tenté un rachat qui n’a pas abouti. A l’image de Bouygues Telecom qui n’est pas non plus à vendre en France mais qui continue d’intéresser Patrick Drahi, T-Mobile US pourrait bien être la prochaine cible d’Altice.

Au regard des prix pratiqués par SFR depuis le rachat par Altice et les récentes déclarations de ce cher Monsieur qui tente tout ce qu’il peut pour payer ses salariés le moins possible, cette tentative de devenir un géant des Telecom au niveau quasi mondial fait froid dans le dos pour la libre concurrence et la guerre des prix au profit du consommateur.

Mots clés : ,