Alors que la 4G Orange actuelle permet d’atteindre des débits théoriques de maximum 150 Mbps, Orange souhaite dès à présent expérimenter la 4G LTE Advanced à 300 Mbps.

C’est donc le premier opérateur autorisé par l’ARCEP à mener des expérimentations sur ce que la 4G a encore dans le ventre avant de parler de déploiement 5G, même si l’Europe ne veut pas prendre de retard sur le sujet. Avec des débits théoriques de 300 Mbps, on double tout simplement la vitesse de la 4G actuelle.

Le test se déroulera sur la ville de Bordeaux avec l’utilisation de 2 x 20 Mhz sur la bande 2.6 Ghz et 3.5 Ghz. On pense notamment à Free Mobile qui dispose également de ces fréquences et qui pourrait donc mener le même type d’expérimentations, l’ARCEP n’étant pas opposé à d’autres demandes en ce sens.

La 4G en a encore sous le coude. Reste qu’il faudra avoir le terminal capable de se connecter à un réseau 4G LTE Advanced et que l’expérimentation mène à une autorisation de l’exploiter publiquement.

Mots clés : ,