Alors que Bouygues Telecom et SFR vont vers la mutualisation de leurs réseaux mobiles, Stéphane Richard, le PDG d’ Orange France, tend une main vers Free Mobile.

On sait que Orange : une alliance des réseaux ?" href="http://www.freeiphone.fr/free-mobile-et-orange-alliance-reseaux/" target="_blank">Xavier Niel laisse la porte grande ouverte à Orange pour un accord de mutualisation sur les réseaux mobiles. Le fait de choisir cet opérateur fait sens étant donné que l’accord d’itinérance entre eux deux permet déjà un certain rapprochement.

D’ailleurs, on apprend de Stéphane Richard que ces questions étaient déjà évoquées lors de la création de cet accord de droit privé : « l’accord d’itinérance [par lequel Orange loue son réseau à Free Mobile] préfigurait un peu ces questions-là ».

Par ailleurs, Orange avait déjà affirmé par le passé et confirme encore son point de vue, la 4G est stratégique pour reconquérir des clients et « nous avons un vrai avantage exclusif sur la 4G, que nous voulons conserver pour nos clients. Nous n’avons pas envie de partager cet effort au démarrage ».

Oui mais voilà, si Orange tente le rapprochement stratégique avec Bouygues Telecom" href="http://www.freeiphone.fr/4g-orange-tente-le-rapprochement-strategique-avec-bouygues-telecom/" target="_blank"> Orange avait approché Bouygues Telecom au sujet de la mutualisation, ce dernier a SFR et Bouygues Telecom s’allient dans la mutualisation de leurs réseaux mobiles" href="http://www.freeiphone.fr/sfr-et-bouygues-telecom-sallient-dans-la-mutualisation-de-leurs-reseaux-mobiles/" target="_blank">préféré s’allier avec SFR . De ce fait, cela change complètement la donne et « si Bouygues Telecom et SFR vont au bout de leur accord [de mutualisation partielle des réseaux mobiles], il est clair que cela ne nous laisse plus tellement de possibilités ».

Mais Stéphane Richard ne connait peut-être pas la stratégie de Free Mobile sur la question de la 4G. Si aujourd’hui il reste le seul opérateur à n’avoir lancé aucune offre 4G, personne ne peut affirmer quel est le potentiel taux de couverture du réseau 4G Free Mobile. Orange compte couvrir 40% de la population d’ici la fin de l’année et Free Mobile pourrait bien créer la surprise en décidant d’activer massivement ses antennes mobiles et disposer ainsi d’une couverture assez intéressante pour qu’ Orange y voit un intérêt plus rapidement.

Il ne faut pas raisonner uniquement en terme de couverture réseau mais il faut également prendre en compte la montée en charge des abonnés qui vont passer à la 4G. Pour l’instant, ils ne sont pas nombreux mais à la longue, il va bien falloir que les équipements tiennent la charge…

source