Stéphane Richard, le PDG d’ Orange France, a confié à Reuters que son groupe discutait “avec tout le monde” pour partager le réseau mobile 3G. Si Free mobile était écarté un temps, cette déclaration ne semble plus écarter le nouvel entrant.

Partage du réseau 3G entre opérateurs

Cette envie n’est pas nouvelle mais le fait que tous les opérateurs concurrents soient en discussion avec Orange en est une.

Ainsi, si Orange réticent à l’alliance réseaux avec Free Mobile" href="http://www.freeiphone.fr/orange-reticent-a-lalliance-reseaux-avec-free-mobile/" target="_blank"> Orange ne considérait pas Free Mobile comme un opérateur intéressant en l’état actuel du déploiement de son réseau, Stéphane Richard laisse entendre que l’avis du groupe à changé.

Xavier Niel, pour sa part, est Orange : une alliance des réseaux ?" href="http://www.freeiphone.fr/free-mobile-et-orange-alliance-reseaux/" target="_blank">intéressé par cette possibilité de mutualisation des réseaux mobiles entre opérateurs.

Depuis l’arrivée de Free Mobile, les opérateurs mobiles ont été contraint de baisser leurs prix en plus de voir partir bon nombres de clients chez le nouvel entrant. Il faut donc s’adapter et réfléchir à d’autres solutions :

Je crois que c’est de l’intérêt de tout le monde d’examiner les possibilités de (partager le réseau) pour tirer les conclusions de la nouvelle donne dans le mobile et rationaliser nos investissements, nos réseaux, tout en gardant notre capacité à nous différencier par la qualité de nos réseaux. C’est la limite de l’exercice“.

Le déploiement du réseau Free Mobile, même s’il n’est pas comparable actuellement à la couverture de ses concurrents, reste néanmoins un réseau mobile 3G et 4G dont les antennes relais pourraient permettre dans le cadre de la mutualisation une meilleure couverture et un renforcement des capacités data des opérateurs.

 source : Reuters