Orange , via son offre Sosh, affirme qu’il ne sert à rien d’aller voir ailleurs. L’opérateur “est compétitif sur tous les segments du marché“.

Stéphane Richard, le patron d’ Orange France l’affirme : « Ce n’est pas la peine d’aller chez Free (mobile), de regarder les nouvelles offres de SFR ou de suivre les actualités de Bouygues : Orange est compétitif sur tous les segments de marché ».

Ce n’est pas faux pour le forfait Sosh à 19.90€ mais la parade au forfait 2 euros de Free Mobile n’est pas présente chez l’opérateur, même si Sosh imite B&You et SFR RED sur les appels, SMS et MMS illimités à moins de 10 euros.

Orange se compare donc à la concurrence et dit ne pas être plus cher… la stratégie est donc de s’aligner sur les prix des forfaits concurrents sans toutefois vouloir aller plus loin et se positionner en premier sur les tarifs. Orange ne souhaite pas gagner la guerre des prix les plus bas mais n’a pas d’autre choix que de rester dans la course.

D’ailleurs, l’opérateur est bien conscient que la guerre des prix concernant les forfaits mobiles n’est pas finie. 2013 promet encore de belles surprises et l’opérateur compte sur ses partenariats pour se démarquer. Rappelons en effet qu’ Orange détient Dailymotion et compte produire des vidéos dans un studio prévu à cet effet ou encore sa part dans Deezer qui permet à l’opérateur de proposer des offres de musique. Ajoutons à cela l’offre Cinédays pour se voir offrir des places de cinéma.

De plus, Orange n’étant pas présent qu’en France, l’opérateur dispose de moyens supplémentaires afin de proposer des offres mobiles dont l’étranger n’est pas exclu : on pense notamment aux SMS illimités en Europe.

Il s’agit probablement de l’opérateur qui est en mesure de résister le mieux face à l’arrivée de Free Mobile, ayant obtenu l’accord d’itinérance avec le nouvel entrant, ce qui lui procure une rentrée d’argent qui compense la baisse des forfaits et les investissements dans le réseau 4G.

Partant de ce constat, Orange pourrait bien une nouvelle fois s’associer à Free Mobile dans la 4G, même si c’est l’opérateur SFR qui est tenu de proposer un accord d’itinérance au nouvel entrant.

source : La Tribune

Mots clés : , ,