Tiens, tiens, tiens… après avoir soldé son différent avec Bouygues Telecom, Orange attaque le contrat de mutualisation entre Bouygues Telecom et SFR alors qu’on sait que Bouygues Telecom cherche à rompre cet accord…

En portant plainte auprès de l’Autorité de la concurrence, Orange remet en question l’accord de mutualisation entre Bouygues Telecom et SFR. L’opérateur demande la suspension immédiate de cet accord alors même qu’il cherche à s’allier à Bouygues Telecom, étrange non ?

Orange se défend en argumentant que cet accord concerne 57% de la population et qu’il est donc anti-concurrentiel. Pour sa part, Free Mobile a toujours indiqué vouloir rejoindre cet accord et n’attaque pas celui-ci. Orange aurait-il peur d’être isolé ?

Par ailleurs, Orange souligne que SFR peine à déployer la 4G 800 Mhz alors même que SFR doit proposer un accord de mutualisation à Free Mobile sur cette bande de fréquences. En ne se pressant pas sur ce déploiement, Free Mobile n’a donc aucun intérêt à signer un tel accord pour une couverture aussi pauvre pour le moment.

Sur le choix de démonter les antennes en trop au lieu de les vendre à Free Mobile, Orange demande plus de transparence, étant lui-même intéressé pour le rachat de certaines antennes relais.

Tout ceci viserait-il à rapprocher Orange de Bouygues Telecom et ainsi devenir un sérieux concurrent bien musclé face à SFR/Numericable ? Free Mobile se retrouverait alors isolé et Bouygues Telecom n’aurait plus d’intérêt à vendre une partie de son réseau mobile au dernier entrant… malin Orange…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Mots clés : , ,