Orange est bien décidé à déployer la 4G+ sur la majeure partie de son réseau mobile et annonce une accélération en ce sens.

Face à l’arrivée prochaine de la 4G++ de Bouygues Telecom grâce à l’agrégation de trois bandes de fréquences et à la consolidation du duo Numericable/ SFR , Orange a décidé de mettre le paquet sur la 4G+.

L’opérateur couvre déjà 17 grandes villes en France : Aix-en-Provence, Avignon, Bordeaux, Douai, Grenoble, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon et Toulouse. Et la liste devrait encore s’allonger tout au long de l’année à un rythme soutenu.

Si Bouygues Telecom a devancé ses concurrents sur la couverture 4G avec la bande 1800 mhz, Orange a rapidement rattrapé son retard et compte bien augmenter les débits 4G via la 4G+. S’il ne pourra pas proposer de la 4G++ en raison d’une non utilisation de la bande 1800 mhz à ce sujet, les fréquences 700 mhz à venir laissent une marge de manœuvre à l’opérateur pour doper son réseau déjà bien déployé face à ses concurrents.

Orange propose des débits jusqu’à 223 Mbps en 4G+ et 150 Mbps en 4G. Toutes les offres 4G se verront offrir la 4G+ pour le même prix et automatiquement pour l’ensemble des abonnés concernés. Ce démarrage reste toutefois timide en raison de la faible gamme de smartphones supportant la norme 4G+ actuellement. Mais les choses devraient cependant changer au cours de l’année.

De son côté, Free Mobile teste la 4G+ sur les bandes 1800 mhz et 2600 mhz mais le peu de spectre dont il dispose actuellement ne devrait pas inquiéter Orange . En effet, avec seulement 5 Mhz sur la bande 1800 mhz, Free Mobile ne pourra pas prétendre proposer des débits 4G+ tels que ceux annoncés par Orange . Là encore, la bande 700 mhz sera un enjeu stratégique pour l’avenir de Free Mobile afin d’obtenir une meilleure portée par antenne mais surtout de meilleurs débits mobiles.

Mots clés :