Nous étions sur Paris en fin de semaine dernière. Nous avons eu l’occasion de tester la 4G Free Mobile à plusieurs endroits de la Capitale…

Tout d’abord, concernant la 3G, Free Mobile est relativement catastrophique. Lorsque nous étions en zone de couverture 3G, il nous était impossible d’afficher une page Internet. On espère alors capter un signal 4G ou un réseau FreeWifi car dans le cas contraire, la data est inutilisable et cela est vraiment pénible au quotidien. Mauvais point donc et Free Mobile se doit de déployer son propre réseau d’antennes relais sur Paris afin de fournir un service 3G correct.

Pour la 4G, c’est aléatoire. Notre iPhone 5S avait besoin de temps en temps de passer en mode avion puis de réactiver le réseau afin de basculer de la 3G à la 4G. Sans cette manipulation, l’iPhone avait la fâcheuse tendance à rester connecté en 3G dans certaines situations. On ne se l’explique pas mais c’est vraiment dommage.

Premier test de la matinée au pied de la Tour Eiffel, la 4G de Free Mobile n’avait pas l’air d’être encore réveillée et les débits étaient bien bas :

photo 1

Ensuite, à Verneuil, les choses semblent s’améliorer :

photo 2

Rue Montgallet, nous avons obtenu les meilleurs débits de la journée :

photo 3

Au pied du siège de iliad (une antenne est sur le toit), les débits montent mais ce n’est pas spectaculaire au regard des 150 Mbps théoriques maximum :

photo 4

En sortant du siège d’iliad, nous avons effectué un nouveau test, un peu mieux :

photo 5

Nous sommes donc mitigés sur les débits Free Mobile 4G en situation réelle et sommes étonnés de telles différences de débit selon les lieux. Même lorsque nous sommes près d’une antenne relais, le débit peut être bas. En tout cas, c’est un réel plaisir d’utiliser la 4G, surtout à Paris où la 3G est catastrophique pour le moment. Il faut dire que Orange n’a pas spécialement énormément d’antennes relais par rapport à Bouygues Telecom et SFR et qu’elles fonctionnent en 2100 Mhz et très peu sont en 900 Mhz.

Il se pourrait bien que Orange ne veuille pas saturer son réseau mobile pour ses abonnés en effectuant un bridage sur les abonnés Free Mobile. Se pose alors la question d’un MVNO chez Orange sur Paris… mieux ou pas ? 

Mots clés : ,