Si Apple a été volontaire discret sur le sujet à la présentation de la puce NFC dans l’iPhone 6 et a mis l’accent sur Apple Pay, la firme a bien d’autres idées derrière la tête.

Tim Cook a parlé d’un point de départ qui concerne les paiements avec la vision de remplacer le portefeuille. Mais en fait, Apple a bien envie de remplacer d’autres objets. Apple Pay fonctionne avec l’application PassBook qui a été lancée sous iOS 6 en 2012, soit il y a 2 ans. PassBook regroupe déjà tout un tas de cartes comme des cartes de fidélité ou places de cinéma, billets de train et d’avion.

Mais Apple plancherait sur la possibilité d’exploiter le NFC afin de s’identifier dans le métro ou le bus à la place du ticket. Si cela n’est pas nouveau par rapport à la concurrence, Apple veut pousser le concept plus loin en exploitant l’authentification biométrique de Touch ID et le NFC pour accéder à des bâtiments sécurisés. Là, on remplace un badge d’accès.

On sait par ailleurs qu’Apple s’intéresse de plus en plus à la domotique et il est clair que l’iPhone servira dans un futur plus ou moins proche à remplacer les clés de notre maison avec une solution développée par Apple. Il existe en effet déjà des serrures fonctionnant pour l’iPhone mais pas en exploitant le combo Touch ID et NFC.

Apple semble donc bien vouloir développer les possibilités autour du NFC et de Touch ID pour une sécurité biométrique mais ne semble pour l’instant pas pressé de proposer l’accès à ces fonctionnalités aux développeurs. L’idée est plutôt de développer des solutions chez Apple et de s’entourer de partenaires industriels pour l’instant. On murmure que Apple se serait rapproché de HID Global et Cubic, connus pour la production de système de cartes d’accès à des endroits sécurisés…

applepay2

Mots clés : , ,