Stéphane Richard affirme que Martin Bouygues serait venu proposer le rachat de Bouygues Telecom et non l’inverse.

Bouygues veut vendre

Ce détail s son importance. Alors que Martin Bouygues a refusé à plusieurs reprises de vendre Bouygues Telecom à Altice ( SFR ), Stéphane Richard indique aujourd’hui que Orange n’est pas allé à la rencontre de Bouygues Telecom pour faire une proposition de rachat mais que c’est Martin Bouygues qui est venu en faire la proposition. Orange avait par ailleurs affirmé à plusieurs reprises ne pas avoir besoin de racheter un opérateur Telecom en France pour poursuivre sa croissance.

De ce fait, on peut désormais être certain que Bouygues Telecom est bien à vendre et que ce dossier est sérieux. Il ne devrait donc pas y avoir de refus de la part de Martin Bouygues concernant le rachat de la partie Telecom de l’entreprise Bouygues.

Par ailleurs, ce n’est pas Bruxelles mais bien Bercy qui devrait trancher sur ce dossier et il semblerait que Bercy soit favorable à un retour à trois opérateurs mobiles en France alors que l’on fête les 4 ans de Free Mobile.

Consolidation des Opérateurs Telecom en Europe

En seulement 4 ans d’existence de l’offre Free Mobile, Bouygues Telecom sentirait le vent tourner et ne voudrait plus se battre sur ce terrain. Il faut dire que face au géant Orange et à l’appétit de Patrick Drahi dans le rachat d’opérateurs Telecom étrangers, Bouygues Telecom, quatrième opérateur mobile en France, semble s’inquiéter se sa capacité à se développer dans un monde de concentration Telecom en Europe.

iliad, gagnant mais pour combien de temps ?

D’ailleurs, on peut se poser les mêmes questions avec Free Mobile. Certes, l’opérateur est passé devant Bouygues Telecom mais ne dispose pas vraiment d’alliance à l’étranger si l’on compare iliad face à Orange et Altice. Dans ce contexte de grands opérateurs Telecom Européens, iliad semble bien petit face à ses concurrents. Si Bouygues Telecom disparaît, iliad aura un formidable potentiel de croissance en France mais en Europe, cela semble plus compliqué.

En position de force dans ce contexte de rachat de Bouygues Telecom par Orange , ilia devrait pouvoir récupérer une partie des fréquences mobiles de Bouygues Telecom ainsi que des antennes relais pour déployer son réseau mobile. Etant donné l’avancée du réseau de Free Mobile en propre, l’équipe de Xavier Niel ne devrait pas sortir un gros chèque et elle le sait. Il s’agit donc d’une situation idéale pour iliad afin d’obtenir des fréquences et des antennes à moindre coût car sans cet accord, le rachat de Bouygues Telecom par Orange ne pourrait être validé par les autorités de régulation.

Reste maintenant à savoir si, dans un tel contexte, iliad serait assez fort pour commencer à racheter des opérateurs Telecom en Europe sous la coupe d’iliad et non de Xavier Niel. En effet, Xavier Niel détient Salt et Monaco Telecom mais de façon dissociée par rapport à iliad. Et dans tous les cas, ces acquisitions sont faibles face aux Telecom en Europe.

Martin Bouygues, une place de choix

En vendant Bouygues Telecom, Martin Bouygues obtiendrait une place au conseil d’administration d’ Orange et s’offrirait par la même occasion une place en or dans le secteur Telecom à l’échelle de l’Europe. Ainsi, il garderait une place dans les Telecom mais pas en tant qu’opérateur indépendant devant investir dans le réseau fixe et mobile. C’est d’ailleurs sur la partie de réseau fixe que Bouygues Telecom accuse un certain retard alors que ses concurrents déploient désormais la fibre optique chez l’abonné.