Selon l’AFP, le ministre de l’Industrie, Eric Besson indique que l’appel d’offres pour les licences de téléphonie 4G est “un succès intégral“. En effet, si le résultat devrait être connu ce soir ou demain, c’est un milliard d’euros de recettes supplémentaires par rapport aux 2.5 milliards d’euros initialement prévus. Si l’Etat attendait donc 2,5 milliards d’euros pour le total des fréquences 4G, on peut penser que le second lot des fréquences dites “fréquences en or” rapporterait à lui seul 2,6 milliards d’euros de recettes !  On imagine alors à quel point les opérateurs veulent être propriétaires de ces fréquences stratégiques.
Parmi Orange , SFR , Bouygues Telecom et Free Mobile, on peut se demander quelles ont pu être les propositions pour l’acquisition de ces fréquences 4G déterminentes.

Nul doute que chaque opérateur a souhaité proposer une enchère forte afin de bénéficier du meilleur réseau mobile à venir. En effet, le réseau 4G permet des débits pouvant atteindre 100 Mbps, soit l’équivalent de la fibre optique pour l’Internet Fixe.

Tout va se jouer dans quelques heures…

[adfever type=”top-category” value=”114″]