Les fréquences 700 Mhz pourraient être attribuées aux opérateurs mobiles plus tôt que prévu selon François Hollande qui planifie 2015.

C’est un feuilleton à rebondissements que cette affaire des fréquences 700 Mhz attribuées aux opérateurs mobiles pour la 4G. Meilleures que la bande 800 Mhz dont Free Mobile ne bénéficie pas, la bande 700 Mhz sera la cible des convoitises des opérateurs mobiles et le dernier entrant n’aura pas d’autre choix que de faire une offre élevée afin de s’assurer de remporter une partie du spectre mis aux enchères et dont le Gouvernement attend bien entendu une énorme rentrée d’argent dans les caisses de l’Etat.

François Hollande a affirmé hier lors d’un discours au CSA que le processus de transfert de la bande 700 Mhz de l’audiovisuel aux opérateurs télécoms devra être mis en place par l’ARCEP début 2015. Le discours reste cependant flou : on ne sait pas vraiment s’il s’agit du processus permettant la mise en place des enchères ou s’il s’agit de l’attribution. Dans le doute, l’attribution pourrait n’avoir lieu qu’en 2016, faute de précisions sur ce point.

Pour rappel, la mise aux enchères des fréquences dans la bande 800 Mhz avait permis à l’Etat de récupérer pas mois de 2.6 milliards d’euros. la bande 700 Mhz pourrait dégager bien plus de recette, les concurrents de Free Mobile ayant alors tout intérêt à mettre le prix fort afin de ne pas laisser le dernier entrant récolter ces fréquences et ainsi le mettre dans une position plus que délicate car oui, sans les fréquences 700 Mhz, l’avenir de Free Mobile serait sérieusement compromis en terme de couverture réseau, de bande passante et de débits.

On parlait de transfert en 2017 pour un achèvement en 2019 il n’y a pas si longtemps. Désormais François Hollande parle d’un impératif pour 2015…

source

Mots clés : ,